Prochaine réunion : Assemblée générale amicale DORIS le 25 novembre 2017
PMM - Amiral Pierre VANSTABEL, la Préparation Militaire Marine de Dunkerque par Jean BOUGER
article posté le 01-11-2006 à 23:01:23, par Jean-Luc DELAETER

- Les motivations pour la Préparation Militaire Marine (PMM) sont au temps ou le service militaire obligatoire était de mise.

- 1 : choisir l'arme dans laquelle le stagiaire veut servir et en l'occurence la Marine.

- 2 : Viser à terme un engagement et éventuellement faire carrière.

- 3 : Un report d'incorporation pour les étudiants en fin d'études.

Pour cela ils vont choisir de sacrifier 22 demies-journées, le samedi après-midi en général encadrés par des officiers et des officiers-mariniers de réserves qui leur dispenseront les rudiments du métier de militaire et de marin, la discipline, l'ordre, le respect qui sont les bases de la vie en commun.

Ils auront également l'occasion de participer aux manifestations Patriotiques au cours de leurs instructions et fiers de revêtir la tenue n°1 tout cela se mérite et s'apprécie et enfin la période bloquée celle qui vient couronner un cycle de 10 mois et qui se passe souvent à Cherbourg.

nos stagiaires vont pouvoir mettre à profit tout l'enseignement théorique et pratique qui leur a été dispensé.

Pour beaucoup ce sera la première fois qu'ils embarqueront sur une unité de la MARINE NATIONALE et vérifier s'ils ont le pied marin, la semaine sera bien remplie, de la cérémonie des couleurs aux exercices de sécurité, de tirs, de la visite de l'arsenal, et des bâtiments à quai, une semaine vraiment chargée mais une récompense les attend, une sortie à terre liberté de manœuvre jusqu'à 23h00 pour les stagiaires et les instructeurs.

Enfin retour à DUNKERQUE ou la famille les attend, ils auront beaucoup de choses à raconter.

Je les ai vus heureux et satisfaits de leur séjour à CHERBOURG









Mais que sont-ils devenus aujourd'hui ? Des marins sûrement car on se souvient toujours des premiers contacts avec la MARINE

Jean BOUGER

Pour contacter Jean BOUGER




Le Fanion du Centre de Préparation Militaire Marine de DUNKERQUE porte les couleurs et les armes de la ville de DUNKERQUE et le nom de l'Amiral Pierre VANSTABEL.

à DUNKERQUE en 1744, fils de marin, il embarque très jeune sur les corsaires basés dans ce port, puis sur des bâtiments de commerce. Il montre des qualités telles, qu'à l'âge de 25 ans, ses armateurs lui confient le commandement d'un petit bâtiment. I1 aurait pu être un brillant capitaine de la marine de commerce et il va devenir un brillant officier de Marine.

En 1778, la Marine Royale manque d'officiers pour les besoins de la guerre d'Amérique et fait appel à ceux du commerce. VANSTABEL est ainsi nommé Lieutenant de Frégate. Il commandera successivement trois corsaires : 1a DUNKERQUOISE, le ROHAN-SOUBISE et le ROBECQ. C'est sur le ROHAN-SOUBISE qu'il eut la gorge traversée de deux balles au cours d'un combat contre un corsaire anglais. Après s'être fait soigné, il remonte sur le pont, continue à donner ses ordres et remporte la victoire. Le Roi Louis XVI, informé de son courage, lui fait envoyer une épée d'honneur.

Pendant 1a révolution Française, la plus grande partie des officiers de la noblesse émigre à l'étranger. De ce fait VANSTABEL est promu d'office en 1792, Capitaine de Vaisseau et reçoit la commandement d'un vaisseau de 74 canons, 1e plus beau navire de l'époque. En 1793, il est promu Contre-amiral, Commandant une division de six vaisseaux de 74 canons et il place sa marque sur le TIGRE.
Cette même année, la France est menacée par la famine et elle achète de la farine et du grain aux Etats-Unis, L'Amiral VANSTABEL est chargé de rassembler en convoi 127 navires dans la baie de CHESAPEAKE, et de les ramener à bon port en France. Malgré l'acharnement des escadres anglaises pour intercepter ce convoi, il s'acquitte parfaitement de cette périlleuse mission et permet l'accostage à BREST des 127 navires et de leur escorte.

En 1795, l'Amiral VANSTAHEL est nommé commandant général des forces navales de 1a République dans les mers du nord. Malheureusement, sa santé se dégrade et il demande à être relevé de ses fonctions. I1 rentre chez lui et meurt â DUNKERQUE le 30 mars 1797.

Un de ses historiens a écrit : "quelle curieuse coïncidence de l'histoire qui voit la France sauvée de la famine à un siècle d'intervalle par deux des plus prestigieux officiers de marine, tous deux Dunkerquois : JEAN BART en 1694 et PIERRE VANSTABEL en 1794. Le second faillit bien être un oublié de l'histoire, sans doute â cause de la période politique qu'il servît."


Un autre historien écrivit à son sujet : "On ne peut parler qu'avec un grand respect d'un marin comme Pierre VANSTAHEL, marin au sens complet du terme ; pressentant, sachant déjouer les caprices de la mer, d'une tenue aristocratique bien que de naissance modeste et d'une attitude contrariée par les blessures reçues à bord du ROHAN-SOUBISE. Ses exploits corsaires, son inflexible fierté, sa finesse, sa profonde connaissance du peuple matelot et jusqu'à sa grande habileté de manoeuvrier, furent source d'admiration et de respect."







 
Pas encore de réaction

Soyez le premier à réagir sur cet article.

 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
14-10 : Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie... - BONS
09-10 : 2017 Samedi 23 septembre les membres de l'AMMAC de... - Bernard ALEXIS
09-10 : Les chiens mascottes des Sous-Marins - MARIN RENE
09-10 : 2017 Samedi 23 septembre les membres de l'AMMAC de... - André PECHARD
08-10 : 2017 Samedi 30 septembre Baptême du Centre de... - Alain CONNAN
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu