A l'occasion du 50éme anniversaire de la disparition du Sous-Marin Eurydice le 4 mars 1970 nous recherchons les familles des Marins victimes du naufrage

Mers-El-Kébir : un rapatriement espéré

Mers-El-Kébir : un rapatriement espéré
article posté le 21-06-2005 à 22:15:57, par Jean-Luc DELAETER

- Une information relayée par Marc CASTEL de la section NARVAL

Ouest-France

Edition du mardi 15 juin 2005

Lorient et sa région




L'émotion suscitée par la découverte de la profanation du cimetière de Mers-El-Kébir reste vive chez les survivants, anciens marins et proches des victimes de la tragédie de juillet 1940. Ils ont fondé une association et souhaitent le rapatriement des cendres en Bretagne.

Fin avril, une délégation de Pieds-Noirs a visité l'Algérie. Elle s'est rendue au cimetière de Mers-El-Kébir où reposent bon nombre des 1 397 marins français victimes de la tragédie du 3 juillet 1940. Ce jour-là, la Royal Navy avait bombardé la flotte française mouillée dans le port algérien, craignant qu'elle ne tombe entre les mains de l'ennemi allemand.

À Mers-El-Kébir, où son père fut facteur, Jean-Baptiste Pérufo a découvert le cimetière marin totalement dévasté par des vandales (Ouest-France du 4 mai). « Plus une seule croix debout, les plaques sur lesquelles avaient été inscrits les noms des marins français ont été dévissées. La tombe de l'Amiral Darlan fracassée. Le mausolée dans lequel étaient déposés les ossements des marins non identifiés est à ciel ouvert », a-t-il rapporté à son retour.

La révélation a jeté un profond trouble, mêlant émotion, consternation ou colère chez tous ceux qui ont encore en mémoire cette sombre page de l'Histoire. Notamment au Pays de Lorient. Plusieurs proches de victimes ou de rescapés et des anciens marins de la Royale se sont concertés afin d'interpeller les autorités françaises sur l'état du cimetière de Mers-El-Kébir. Les survivants des cuirassés La Bretagne et Le Dunkerque se sont également mobilisés. Un courrier a été adressé au Premier ministre et au ministre de la Défense demandant « le rapatriement des dépouilles mortuaires de nos camarades sur la terre de France et si possible en Bretagne ».

Une association est en cours de constitution autour d'Alain Garcia (Inzinzac-Lochrist), le Dr Bernard Madec de Ploemeur, dont le père est mort à Mers-El-Kébir, André Jaffré du cuirassé La Bretagne et Louis Lambert du cuirassé Le Dunkerque. Ce groupe pourrait reprendre l'action d'une ancienne association de défense de la mémoire des victimes de Mers-El-Kébir (Le Commandant-Lorain) dont le siège - aujourd'hui à Toulon - serait transféré à Lorient.

La cérémonie d'inhumation des victimes du 3 juillet 1940. Un document publié par Janvier Ferrara, dernier maire de Mers-El-Kébir, dans son livre « Mers-El-Kébir, le grand port ».


l'actualité de votre ville et de sa région

 
15 réactions
2. Le 20-08-2016 à 23:06:14 par godart :
Je cherche celui ou ceux encore vivants qui ont connu Charles LE BOUEDEC, lorientais, aujourd\\\\\\\'hui décédé, et qui fut rescapé du BRETAGNE coulé à Mers El Kébir, et ce afin de mieux connaître Charles LE BOUEDEC.
3. Le 02-07-2011 à 12:53:16 par castel :
je souhaiterai savoir si quelqun aurait connu mon oncle andré delépine il était mécanicien sur la bretagne
4. Le 06-08-2008 à 18:35:28 par Nicolas :
Merci pour ce texte touchant, venant d'une personne sensible, respectueuse des défaints ...
Pour ma part, j'ai créé un blog hommage à l'histoire dramatique du drame de Mers El kebir, et j'ai essayé d'expliquer à tous (petits & grands) ce qui s'est passé. Je suis le petit fils d'un second maitre (Victor Le Borgne) du cuirassé La Bretagne (coulé dans le port), je vous invite à passer voir et lire ce blog, d'y laisser un commentaire si vous le souhaitez.
amicalement
Nicolas

********************
[http://merselkebir.unblog.fr->http://merselkebir.unblog.fr]
********************

5. Le 09-05-2008 à 20:44:41 par Courageaux anonyme :
Pour Marie - josée:
Adressez vous auprès de M Le Hir Martial de Quimper, il a publié un ouvrage: Mers El Kébir et Catapult, les marins de l'oubli.

6. Le 18-04-2008 à 17:32:22 par CHRISTINE :
Bonjour

comment s'appelait votre grand-père?

Moi j'avais mon oncle sur le BRETAGNE GIRAUD ALBERT le connaissiez vous?

merci
7. Le 18-04-2008 à 17:31:08 par CHRISTINE :
Bonjour

Je cherche aussi des personnes enore vivante aynt connu le marin GIRAUD ALBERT qui se trouvait sur le BRETAGNE en 1943

si vous avez d'autres renseignements pouvez vous me les communiqués

merci
8. Le 18-04-2008 à 17:29:28 par CHRISTINE :
Bonjour

Je suis la nièce du marin GIRAUD ALBERT qui était sur le BRETAGNE en 1943 losqu'il a coulé

Je fais partie de l'association MEK

Je vous donne les coordonnées de la personne qui m'a beaucoup aidé à comprendre cette histoire

Monsieur GARCIA Alain 4 rue des lauriers 56650 INZINZAC LOCHRIST

Email agmg@wanadoo.fr
Web: http://mers-el-kebir.net

Vous pouvez aussi allez ur internet en tapant MERS EL KEBIR et là vous aurez toute l'histoir du "Bretagne" ainsi que outes les images


cordialement
9. Le 10-02-2008 à 18:52:00 par marie-josee :
je suis la fille de romeo marcel qui etait sur le bretagne en 1940 je souhaite avoir des renseignements sur le sabordage du bateau ou etait mon pere pour pouvoir raconter a mes enfants l'histoire de leur grand pere merci a l'avance

10. Le 10-02-2008 à 18:53:03 par marie-jo :
mon pere s'appelait romeo marcel il etait matelot sur le bretagne en 1940 j'espere que vous avez des photos j'aimerais tant savoir!!!!!
contact: bazenoloye@wanadoo.fr merci d'avance

11. Le 16-08-2007 à 14:44:36 par habib :
Bonjour,

J'étais choqué et outrer de voir la profanation et l'etat de délabrement du cimetière marin de Mers-el kebir dont je ne connaissais même pas l'existence au paravant.
En effet, je suis Algérien vivant en France depuis quelques années et j'ai honte de voir une telle négligence criminelle de la part de nos responsables en Algérie.
Le peuple Algérien a luttait pour son indépendance et sa liberté et de telles actes barbares et criminels ne sont nullement représentatifs de l'état d'esprit des Algérien et des valeurs qu'ils ont défendus.
Je suis convaincu que les seuls responsables sont bien les autorités locales, qui ne font rien pour sauvegarder et surtout preserver la tranquilité des morts quelques soit leur religion ou leur nationalité.
A mon avis le cimetière doit être réhabilité tel qu'il était auparavant et que ces marins reposent en paix là où ils sont mort.
L'algérien musulman s'incline avec respect à la mémoire des marins morts en juillet 1940.
12. Le 01-03-2007 à 00:10:48 par renan :
Je cherche celui ou ceux encore vivants qui ont connu Charles LE BOUEDEC, lorientais, aujourd'hui décédé, et qui fut rescapé du BRETAGNE coulé à Mers El Kébir, et ce afin de mieux connaître Charles LE BOUEDEC.

13. Le 31-07-2006 à 17:47:42 par GIRAUD :
j'avais mon oncle albert giraud sur le cuirasse la bretagne et je ne trouve personne sui l'ai connu comment s'appelait votre grand pere


14. Le 23-04-2006 à 21:59:45 par Courageaux anonyme :
pour tous renseignements

http://mers-el-kebir.net

Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives - DMPAAccueil /; SGA /; Découverte /; Organisation /; DMPA ... La direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (SGA/DMPA) est l'une des directions du. ...
www.defense.gouv.fr/.../decouverte/organisation/ direction_de_la_memoire_du_patrimoine_et_des_archives_-_dmpa - 15k - En cache - Pages similaires

Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (SGA/DMPA)Présentation de la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (SGA/DMPA). La DMPA élabore et met en œuvre la politique culturelle et éducative ...
www.defense.gouv.fr/.../direction_ de_la_memoire_du_patrimoine_et_des_archives - 22k - En cache - Pages similaires

{{Commentaire:}} Pour ce dossier qui dérange, les amis ne se bousculent pas, et pourtant la famille Marine est grande..................
Alain Garcia Président par Intérime de Mers-el-Kébir.



15. Le 11-11-2005 à 23:11:16 par Garcia :
Association MEK du 3 juillet 1940 - 2005
pour le rapatriement du cimetière marin
de Mers-el-Kébir en Bretagne

Après la profanation du cimetière marin de Mers-El-Kébir, les anciens survivants des cuirassés « La BRETAGNE et Le DUNKERQUE » se mobilisent pour une action patriotique. Ils désirent que les instances de l’état rapatrient les dépouilles mortuaires de leurs camarades. Le lieu de repos de ces marins est activement demandé par leurs compagnons toujours vivants. Ce lieu sera décidé lorsque les opérations de rapatriement seront prises en compte par les autorités compétentes de la France. Cette association ne sera dissoute que lorsque la stèle commémorative se fermera sur leur repos éternel.

Alain GARCIA Lorient, le 10 novembre 2005
Secrétaire MEK N° 46 / 1 - Bretagne MEK
4 rue des Lauriers
56650 Inzinzac-Lochrist
Monsieur Hamlaoui MEKACHERA
Ministre Délégué aux Anciens
Combattants
37 rue de Bellechasse
75007 PARIS

Monsieur le Ministre,

Je viens de recevoir les premières photos, de la remise en état du cimetière de Mers-el-Kébir
.
Je suppose que cette remise en état n’est pas la finalisation du travail demandé aux autorités locales. Ce qui me gêne Monsieur le Ministre, c’est que vous avez déjà vu les photos. Ce qui est encore plus regrettable, c’est votre silence.
Les réponses de vos collaborateurs, sont la marque des ordres qui viennent de madame le Ministre de la Défense ALLIOT - MARIE. Aurez –vous assez de courage, vous l’ancien capitaine de l’armée Française, pour accepter les défaillances de ce Ministre ?

Vous continuez d’humilier ces familles. Madame le Ministre navigue a vue dans ce dossier Franco-Algérien. L’honneur de nos marins passerait-il aux oubliettes de l’histoire ? Je n’ose y songer. Madame le Ministre, fait-elle la différence entre Jurassik park et Mers-el-Kébir ? Ce sont des marins qui sont enterrés dans ce terrain vague, ce ne sont pas des bêtes. Alors quand allez – vous décider ce retour en France ?

Le Président André JAFFRE, âgé de 83 ans, qui est l’un des derniers survivants de cette tragédie, souffre moralement et physiquement de cette situation. Nous lui rendrons hommage quand il nous quittera. Mais nous n’oublierons pas sa peine et son chagrin d’un retour trop tardif de ses camarades.

Par contre nous, les jeunes militaires, fidèles à son combat, penserons à ceux qui l’ont oublié et nous serons présents ce jour là.
En tant que secrétaire ce sera ma dernière lettre. Face au refus que vous nous opposez, nous choisirons le terrain, pour mener à bien notre combat
.
Monsieur le Ministre, cette lettre sera diffusée sur nos sites internet. Nous sommes tous des militaires, convaincus du bien fondé de cette mission. Merci de tous vos courriers, mais surtout du temps perdu à de futiles réponses de vos services.

Concernant ces courriers et les réponses faites, nous restons très perplexes sur l’évolution de la situation. En effet, dans votre courrier adressé à Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, (suite à notre demande, il vous faisait part de notre souhait de voir le cimetière marin rapatrié à Brest) le 18 octobre écoulé vous avez répondu et je vous cite : « C’est bien volontiers que j’ai demandé au service compétent d’examiner cette requête dans les meilleurs délais ». C’est exactement ce que nous demandons depuis le mois de mai.
Devons nous vous rappeler également la question écrite de Monsieur le Député Guy TEISSIER, le 27 septembre, la question posée le 4 octobre par Monsieur Jacques MYARD, ainsi que les courriers de Messieurs Bernard ACCOYER, Hervé MORIN et bien d’autres députés dont Jean Michel FERRAND, Jacques LE NAY, Député du Morbihan, Monsieur Jacques LE GUEN, Député du Finistère, Monsieur LIGNIER, Conseiller municipale de Lesneven qui ont pris contact avec vos services. A aucun moment vous n’avez envisagé le rapatriement, sauf avec Monsieur Jean Louis DEBRE, l’amiral NOURRY, Y-a-t-il deux poids et deux mesures ?

Il est grand temps Monsieur le Ministre de nous donner une réponse franche et directe.

Existe-t-il une raison politique, que nous ignorons, pour avoir autant d’hésitation ?
Le projet d’un traité Franco-Algérien, est-il plus important que ces marins, oubliés et humiliés, surtout lorsqu’on sait ce que valent les écrits et les paroles des autorités algériennes. Vous êtes certainement mieux placé que quiconque pour le savoir.

A la veille des cérémonies du 11 novembre, vous allez certainement, si ce n’est déjà fait, faire parvenir votre lettre pour honorer nos morts de 14-18.

Dans votre lettre pour le 8 mai, vous avez écrit et je vous cite : « Nous avons un devoir de mémoire envers nos soldats, nous leur devons le respect et surtout ne pas les oublier ».
Est-ce bien là le respect de votre parole ? Il est vrai qu’à Mers-El-Kébir ce sont des marins et non pas des soldats.

Je n’ose imaginer la réaction de Monsieur BOUTEFLIKA, si des tombes de Tirailleurs Algériens avaient été profanées à DOUAUMONT, et que vous ayez, pour la circonstance, envisagé le même type de réhabilitation que ce qui a été fait à Mers-El-Kébir.

Ce cimetière était dans un meilleur état quand il a été découvert par un de nos amis le 25 avril 2005 qu’après le simulacre de réhabilitation de ces derniers jours.

Nous persévérons dans notre but et faisons toute confiance en votre parole d’officier et obtenir enfin le rapatriement du cimetière marin de Mers-El-Kébir, comme vous l’avez laissé entendre à Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale.
Pourquoi ne pas organiser une rencontre avec certains membres de notre Association ?

Dans l’attente de vous lire ou mieux de vous rencontrer, recevez, Monsieur le Ministre, mes respectueuses salutations.
HONNEUR et PATRIE
Alain Garcia



16. Le 02-07-2005 à 17:37:32 par marie france :
Quelqu'un aurait il connu mon grand père qui était Officier mécanicien sur le cuirassé Le Bretagne ?
 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
12-12 : S633 L'Histoire du sous-marin Dauphin racontée par les... - Jean-Luc DELAETER
11-12 : S633 L'Histoire du sous-marin Dauphin racontée par les... - MACIEJEWSKI
09-12 : 2019 Samedi 23 novembre - Assemblées Générales des... - SEYS bruno
01-12 : 2019 Samedi 23 novembre - Assemblées Générales des... - Yves marie
28-11 : 1985 mardi 10 décembre - Accident en plongée du... - Bervas
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets 50 ans après Une école de la Marine Nationale
5. Doris I Tragédie du Sous-Marin disparu