Prochaine réunion : Assemblée générale amicale DORIS le 25 novembre 2017
Les Sous-Marins du groupe Jules Verne
article posté le 31-03-2005 à 00:00:00, par Jean-Luc DELAETER


1939



La flotte sub-marinière hexagonale se répartissait entre unités océaniques ( les 31 Redoutable et les 9 Requin ), et côtières ( les classes Sirène, Ariane, Circé, Saphir ( mouilleurs de mines ), Argonaute, Diane, Orion, Minerve, et Aurore, en tout 40 unités. ) Les Aurore étaient en construction en 39-40. De ce fait, seul le premier, lancé en juillet 1939, fut opérationnel à temps. Les autres furent terminés pendant ou après la guerre ). L'invasion de la Hollande a agi sur l'activité des sous-marins alliés en Mer du Nord et beaucoup de ces sous-marins ont été affecté à la surveillance du large et des côtes Hollandaises. Pour renforcer ce dispositif, certains vieux sous-marins britanniques de type L et H ont été rappelés en Mer du Nord.



Le Jules Verne



Mis en service en avril 1932. Le Jules Verne est le seul navire possédé par la Marine Nationale, faisant fonction de ravitailleur de Sous-Marins. Il débute le conflit en Mer du Nord, et se retrouve très vite au Maroc puis à Bizerte (novembre 1940). Il gagne ensuite Dakar (mars 1941). Ayant rejoint les alliés, il effectue des missions en Méditerranée Occidentale (janvier 1944) puis il est utilisé comme transport. Engagé en Indochine, il sera condamné le premier août 1961. "Jules Verne" alerte aérienne sur HARWICH. - 1er mai 1940 de 0h10 à 0h35 . Alerte donnée par téléphone du CYCLOPS. "Avions ennemis dans les parages". Aucun avion n'a été aperçu du bord, mais c'est cette nuit là qu'un Heinkel s'est abattu à CLACTON ON SEA. Pas de coups tirés à bord. - 2 mai 1940 de 3h05 à 3h20 . Fausse alerte, coup de téléphone du CYCLOPS au bureau des mouvements mal interprété. - 10 mai 1940 de 23h30 à 23h45 . Alerte donnée à l'immitation des batteries de terre qui ouvrent le feu. Le CYCLOPS ne nous a pas donné l'alerte. Rien vu. Pas de coups tirés à bord. - 11 mai 1940 vers 22h00 . A lerte à l'immitation du CYCLOPS qui ouvre le feu sur un avion ayant sans doute tardé à faire les signaux de reconnaissance. Pas de coups tirés à bord. "HMS Cyclops" (bateau marchand ex Indrabarah) construit par Laing et lancé le 27 octobre 1905. - Déplacement : 11.300 tonnes. - Vitesse 13 noeuds. Il a servi pendant la 2ème guerre mondiale comme bâtiment base pour les sous-marins. Ayant servi d'abord en méditerranée, il revient dans les eaux Britanniques en 1939. Il sera ferraillé à NEWPORT en juillet 1947



MOUVEMENTS DES SOUS-MARINS DU GROUPE JULES VERNE



du 1er au 15 mai 1940



| Sous-Marins |1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13|14|15| |Jules Verne|H|H|H|H|H|H|H|H|H|H|H|H|H|H|H| |La Sibylle I|-|-|-|-|-|-|-|H|H|H|H|H|H|H|H| |Amazone II|H|H|H|H|H|H|-|-|-|-|-|-|-|-|-| |Antiope II|-|-|-|-|-|-|-|H|H|-|-|H|H|H|H| |Orphée|H|-|H|-|C|C|C|C|C|C|C|C|C|C|C| |Doris I|H|H|H|H|H|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-| |Circé II|-|-|-|-|-|-|H|H|H|H|H|H|H|H|H| |Thétis|-|-|-|-|-|-|-|H|H|-|-|H|H|H|H| |Calypso II|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|H|H|H|H| |Rubis II|H|H|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|D| |Pasteur|H|H|-|-|C|C|C|C|C|C|C|C|C|C|C| -H : Harwich -D : Dundee -C : Cherbourg -- : En mer



caractéristiques





| Sous-Marins | N° de kiosque | Type | Effectif | Date de lancement | Date de mise en service | Date de retrait ou de perte |



| La Sibylle I | Q 175 | sous-marin de défense de côte dits 630 tonnes Type Psyché | 38+3 - 45 maximum | 28/01/1932 | 12/1934 | 08/11/1942 |



| Amazone II | Q 161 | sous-marin de défense des côtes dits 630 tonnes Type Amphitrite II | 38+3 - 45 maximum | 12/1931 | 10/1937 | 04/1946 |



| Antiope II | Q 160 | sous-marin de défense des côtes dits 630 tonnes Type Amphitrite II | 38+3 - 45 au maximum | 19/08/1930 | 10/1932 | 04/1946 |



| Orphée | Q 163 | sous-marin de défense de côtes dits 630 tonnes Type Orphée | 38+3 - 45 maximum | 11/1931 | 06/1933 | 04/1946 |



| Doris I | Q 135 | sous-marin de moyenne patrouille et de défense des côtes dits 600 tonnes types Circé | 38+3 - 45 au maximum | . | 1930 | 09/05/1940 |



| Circé II | Q 125 | sous-marin de moyenne patrouille et de défense de côtes dits 600 tonnes Type Circé | 38+3 - 45 maximum | 1927 | . | 12/08/1947 |



| Thétis | Q 134 | sous-marin de moyenne patrouille et de défense de côtes dits 600 tonnes Type Circé | 38+3 - 45 maximum | . | 1929 | 27/11/1942 |



| Calypso II | Q 126 | sous-marin de moyenne patrouille et de défense de côtes dits 600 tonnes Type Circé II | 38+3 - 45 maximum | 1926 | .| 12/08/47 |



| Rubis II | Q 158 | sous-marin mouilleur de mines Type Saphir II surnomés les fers à repasser | 40+4 | 30/09/1931 | 04/1933 | 04/10/1949|



| Pasteur | Q 139 | sous-marin de première classe de grande patrouille dits 1500 tonnes Type Redoutable | 61+4 - 73 maximum | 19/07/1928 | 06/1932 | 18/06/1949| Le sous-marin "DORIS I" Ses caractéristiques sont les suivantes : - D : 785 tonnes. - L : 64m. - l : 6m.20 - - tirant d'eau : 3m.90 - Puissance : 1200 CV. - Vitesse : 14 n. - 2 moteurs Diesel - - 2 moteurs électriques - - 2 hélices. - Effectif : 3 officiers - 37 hommes. -Armement : 175/35 AA, VII T.550 Affecté à la 7éme escadrille de sous-marins à TOULON en 1933, puis à la 5ème escadrille de l'escadre de sous-marins en 1935, il entre en grandes réparations en Janvier1940, participe en mars à des exercices d1entraînement dans le golfe de TUNIS, gagne BREST, d'où il appareillera le 25 Avril vers HARTWICH, avec la 13éme D.S.M., pour opérer en Mer du Nord avec les sous-marins britanniques. En Mai effectuant des missions de surveillance au large des côtes de Hollande, il trouvera une fin tragique : il avait appareillé le 7 pour agir au large du Texel, et devait rentrer le 13 à HARWICH. Le 8, attaqué par le sous-marin allemand U9, par 53 °50 N et 03'34 E, entre 23 h.50 et OO h.l4, il est coulé par deux torpilles. I1 est cité à l'ordre de l'Armée de Mer , par l'ordre 1191 FMF.3 du 24 mai 1940, avec le motif suivant : "A vaillamment pris part aux opérations des sous-marins alliés en Mer du Nord. A disparu corps et biens au cours d'une mission de surveillance en zone minée par l'ennemi".



Ses commandants furent :



- Lieutenant de Vaisseau Assier de Pompignan (M.X.A.) du 2 février 1927 au 1er juillet 1930 - Lieutenant de Vaisseau Saunois (M.G.) du 1er juillet 1930 au 1er janvier 1932 - Lieutenant de Vaisseau de Lestapis (E.J.G.J.) du 1er janvier 1932 au 5 août 1933 - Lieutenant de Vaisseau Garreau (J.M.L.J.) du 5 août 1933 au 10 août 1935 - Lieutenant de Vaisseau Kraut du 10 août 1935 AU 4 septembre 1937 - Lieutenant de Vaisseau Pergeaux du 4 septembre 1937 au 5 juin 1939 - Capitaine de Corvette Favreul (J.E.M.) du 8 juin 1939 au 8 mai 1940 Sur la perte de la "DORIS I", un document des archives du 3è bureau des F.M.F. et certifié "SECRET" Bord le 15 Mai 1940



" GROUPE JULES VERNE "



ETAT - MAJOR



N° "30 E.M.3



. Le Capitaine de Vaisseau de BELOT Commandant le "Groupe JULES VERNE " à Monsieur l'Amiral de la Flotte Commandant en Chef des Forces Maritimes Françaises Objet: Perte du sous-marin "DORIS" P. JOINTES: Ordre d'opération. n° 15 - 20 E.M.3/0p du "Groupe Jules Verne" Relevé des messages adressés par le V.A. (S) ou le Captain (S) 10 à la "DORIS" ou à l'"AMAZONE". Amiral, J'ai l'honneur de vous rendre compte que : - 1. A la suite de son avarie de moteur Bâbord la "DORIS" avait subi à HARWICH une réparation provisoire permettant à ce moteur de donner environ la 1/2 puissance (1). Dans ces conditions elle était tenue en réserve. - 2. Le 6 Mai l'invasion de la HOLLANDE paraissant imminente la "DORIS" fut envoyée à la mer avec l' "AMAZONE" pour participer au dispositif de sous-marins destinés à s'opposer à des tentatives de débarquement de troupes allemandes (voir ordre d'opérations). Ce dispositif comprenait l' "AMAZONE", la "CALYPSO" (déjà en mer), la "DORIS" et trois sous-marins britanniques. Il fut renforcé ultérieurement par des sous-marins britanniques type L et H venus de PORTSMOUTH. (1) - Utilisation de l'air d'insuflation produit par le moteur Tribord ou en cas de nécessité par un compresseur auxiliaire - 3. La "DORIS" devait patrouiller entre les parallèles 53° - 52° 50' N et les méridiens - 3° 50' - 3° 50' E. L"'AMAZONE" devait patrouiller au Nord du secteur de la "DORIS" entre les parallèlee 53° et 53°10' et les méridiens 3° 15' et 3° 50' E. Dans la nuit du 8 au 9 Mai l'"AMAZONE" (toujours en patrouille à la date du 15) signala qu'elle avait observé trois fortes explosions par 52° 50' N et 3° 50' E Gr. à 23h18 le 8 mai, point S.E. du secteur de patrouille de la "DORIS" Le lendemain la T.S.F. allemande signala Qu'un sous-marin allié avait été détruit par les allemands en Mer du Nord. - 5. Cependant à son retour de patrouille la "CALYPSO" signala que le 10 Mai à 4 h.35 par L = 52° 33' N et G = 3° 52' E Gr le premier-maître de manoeuvre de veille au périscope avait aperçu un sous-marin Qui semblait de type français et Qui plongea aussitôt. Mais la clarté était faible et il est probable que ce sous-marin était allemand, aucun sous-marin allié ne devant patrouiller à ce point à ce moment. - 6.La "DORIS" qui devait rentrer à HARWICH le 13 après midi n'est pas revenue et je considère qu'elle a été détruite le 8 à 23h.18, vraisemblablement par un sous-marin allemand. Signé: de BELOT Patrouille du sous-marin Calypso du 29 avril au 11 mai 1940. Surveillance offensive autour de la position 53°N 4°E Gr. La Calypso a reçu l'ordre : - de patrouiller sur les deux lignes joignant les positions : 52° 51'N 3°26'E Gr à 53°10'N 4°24'E Gr 53° 00'N 3°25'E Gr à 53°23'N 4°40'E Gr (Tg de 1817/30/4 de S.10) - de patrouiller par 55°10'N et 4°33'E Gr en faisant route en surface sur cette position. ( Tg de 1436/1/5 du R.A.S). - de reprendre la patrouille prescrite par Tg de 1817/30/40 de S.10 (Tg de 1843/2/5 de S.10) - de ralier HARWICH. (Tg de 1344/9/5 de R.A.S) Nombre d'heures de plongée : 187 heures. Patrouille du sous-Marin Antiope II du 10 au 11 mai 1940. Surveillance offensive autour de la position 52°20'N et 2°20'E Gr. L'Antiope à reçu l'ordre de rallier HARWICH . (Tg de 2307/10/5 du V.A.S). Rien d'important à signaler. Nombre d'heures de plongée : 7 heures 20 minutes.



.





Le Jules Verne sur le site



 


 
1 réaction
1. Le 02-09-2012 à 16:56:29 par julian foynes :
Very interesting. In the 1970s I researched the war at Harwich and in 1994 I published a book called \"The Battle of the East Coast\" which includes Capitaine de Belot\'s submarine flotilla. But you have much more detailed information, for example on the sinking of the DORIS.
 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
14-10 : Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie... - BONS
09-10 : 2017 Samedi 23 septembre les membres de l'AMMAC de... - Bernard ALEXIS
09-10 : Les chiens mascottes des Sous-Marins - MARIN RENE
09-10 : 2017 Samedi 23 septembre les membres de l'AMMAC de... - André PECHARD
08-10 : 2017 Samedi 30 septembre Baptême du Centre de... - Alain CONNAN
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu