Prochaine réunion de l'Amicale "Doris" de l'AGASM des Sous-Mariniers de Flandres-Artois Picardie le samedi 25 mars 2017 à 10 h 30 Hôtel / Restaurant "Les Gens de Mer" de Dunkerque
Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
article posté le 10-03-2005 à 00:00:00, par Jean-Luc DELAETER


Le 30 mars 1994



Le 30 mars 1994, un dramatique accident se produisait à bord du SNA Emeraude. Alors que le bâtiment participait à un exercice de chasse anti sous-marine au large de Toulon, dix hommes présents à ce moment-là dans le compartiment turbo-alternateurs à l'occasion d'une inspection de locaux, étaient tués à la suite d'une explosion.



Un témoignage de l'accident posté le 11 avril 2004 sur la toile...!



C'est une suite de réactions qui a provoqué la catastrophe cela a commencé ainsi: Lors de la fameuse inspection une entrée d'eau en nappe de brouillard est détectée dans le fond du compartiment sur le collecteur de refroidissement du condenseur vapeur, ne pouvant quantifier celle-ci et comme nous l'avons appris cette entrée d'eau est annoncée "voie d'eau " par diffusion sur un interphone du compartiment, conditionné par un entrainement rigoureux les gars du pcp actionnent les fermetures d'urgence dont, bien sûr, celle du fameux collecteur et en même temps envoient toute la sauce pour remonter rapidement. Mais l'arrivée de la vapeur dans le condenseur non refroidi provoque l'éclatement d'une tape prévue pour ce genre de situation (mais pas avec dix gars dans le compartiment)10 des onze gars se précipitent sur l'arriére du compartiment et se retrouvent dans l'impossibilité d'ouvrir cette lourde porte blindée à cause de l'assiette prise par le navire et restent en plan devant et sont ébouillantés..... Le onzième gars a le réflexe de se précipiter sur l'avant du compartiment en restant le nez à raz de terre protégé par un renfoncement dans la coursive à cet endroit mais lui aussi incapable d'ouvrir la porte. Une fois en surface l'infirmier fera tout son possible pour en sauver quelques-uns mais hélas tous périront dans les minutes qui suivront. Voilà vous savez à peu près tout, ce que je viens de dire est tiré du rapport d'enquête que j'avais lu à l'époque. Dix ans déjà je n'avais pas réalisé, quand on repense à ces moments c'est trés pénible surtout lorsque l'on y a perdu un bon camarade.j'ai entendu beaucoup d'histoires sur cette inspection beaucoup ne m'ont pas fait rire, mais sachez que les inspections ont continué par la suite. Il y a seulement eu la construction d'un simulateur voie d'eau à Toulon et Brest et un toilettage des consignes générales H.P



Ci-après, un aperçu de la Presse de l'époque avec le journal Var matin





.





.





.





Merci à Hervé PERROT pour sa contribution à la réalisation de cette page.





 


L'accident évoqué dans La Voix du Nord du jeudi 31 mars 1994

 

 

Les détails de l'article du 31 mars 1994

 

 

Le littoral en deuil suite à cet accident

 

 

 

 

 


 

 

     L'Emeraude sous-marin nucléaire d'attaque    


 
71 réactions
1. Le 14-02-2017 à 12:39:34 par Jacques-Yves Marec :
J'étais à l'époque chimiste sur l'Améthyste (alors au bassin , on sait pourquoi...).Le sort frappait encore et plus douloureusement notre communauté. J'étais porte-cercueil lors de la cérémonie et je n'oublierai jamais.
J'ai une pensée particulière pour Christophe Tixier le chimiste de l'Emeraude qui venait juste d'embarquer, toujours souriant, un gars bien. Une pensée également pour ceux qui comme lui y sont resté ce jour là. Une pensée amicale pour Olivier Leclerc que j'ai vu extrêmement abattu après l'accident, s'il se rappelle de moi.
J'ai depuis 20 ans perdu de vue la sous-marinade (j'ai encore de très bons amis, anciens sous-mariniers), et je pense toujours à ces moments douloureux.
J'ai reconnu quelques noms dans les commentaires...un salut à la Pomme, nous avons navigué sur le Redoutable (j'étais Kr à l'époque). J'ai quitté la maison en 1996, j'étais chimiste et prési du Saphir.
2. Le 21-01-2017 à 11:23:59 par PAVY :
j’étais sur l'Emeraude à cette époque et c''est mon AMI Tixier dit tix qui m'a remplacé, souvenir très douloureux. Il n’était pas marié mais sa copine de avait eu l'autorisation de l’épouser à titre posthume.
3. Le 29-04-2016 à 23:25:49 par LAYEC Jean-Pierre :
J'étais KE "énergie" sur l'EMD et de quart au moment de l'accident. Quelques minutes auparavant, j'étais avec eux dans le CTA pour présenter les installations dont j'étais responsable avant de reprendre ma place à KE. Après toutes ces années, je n'oublie pas et n'oublierai jamais mes 10 camarades sans oublier MOMO (). Ces images horribles resteront gravées dans ma mémoire car c'est l'événement le plus marquant de ma vie.
4. Le 01-04-2016 à 18:44:10 par jean pierre jodet :
J'ai toujours conservé beaucoup de respect pour cette commémoration, pour cet équipage, pour ces familles. A l'époque, OPJ gendarmerie maritime à Toulon, j'ai eu à ma charge la conduite des investigations dans la recherche des causes de cet accident. Un moment fort de ma carrière d'enquêteur.
5. Le 27-12-2015 à 16:33:37 par JF :
En lisant cet article, j'ai une pensée pour ces marins disparus le 30 mars 1994. J'étais en mer sur le porte-avions FOCH lorsque le commandant nous annonce qu'un grave accident s'était produit à bord du sous Emeraude. Nous n'étions pas très éloignés de la zone de l'accident et notre commandant avait proposé l'assistance médicale au sous-marin. C'est à mon retour à quai que je découvre les noms des victimes parmi lesquelles Jean-Pierre Belfiot avec qui j'avais navigué en Polynésie Française. D'une grande gentillesse, il avait beaucoup d'humour et je garde de lui un excellent souvenir.
6. Le 10-11-2015 à 14:37:28 par Bernard :
Je suis passé tout à l'heure au monument au Mourillon, Difficile de ne pas repenser aux bons et aux mauvais moments.

Bonjour amical à toutes et tous.
7. Le 14-10-2015 à 23:41:18 par Loïc :
Juste une pensée pour nos compagnons de mer, et une toute particulière pour Tix mon ami de toujours...
8. Le 13-08-2015 à 17:56:57 par Olivier :
Bonjour à tous,
J'ai découvert cet article par hazard. J'étais sur l'Amethyste qui avait eu son accident 1 mois auparavant. Lorsque l'on a appris l'accident, ça a été un choc. Tout le monde voulait se porter volontaire pour aider nos camarades sur l'Emeraude, l'esprit d'équipe a pris tout son sens ce jour là. Même si les détails s'effacent tout doucement, cet accident restera gravé à jamais dans ma mémoire et celle de tous les sous-mariniers.
Comme le dit Franck, Jack était avec nous lors de l'accident de l'Amethyste et avait été secoué. Pour lui éviter de trop gambergé, il a été décidé de le faire re-naviguer rapidement et il est parti sur l'Emeraude. Suite a ça, il a quitté les sous-marins pour l'aéro(je crois??)
Malgré 21 ans déjà, j'ai toujours une pensée émue pour ces marins et leurs familles.
Olivier dit Bidibulle
AGASM section "EMERAUDE"
9. Le 11-08-2015 à 03:43:11 par Chevallereau Bruno :
j'étais instructeur sur le simulateur Sirius lorsque l'accident arriva, j'ai porté Christophe jusqu'à sa dernière demeure ! Un pote inoubliable pour sa convivialité sa constante bonne humeur. J'ai connu presque tout les autres pour les avoir eu en cours, je naviguais plus depuis un an, cet accident a sonné le glas de ma carrière, je ne voulais plus naviguer. J'ai participé aux reconstitutions de l'accident, les remises en situation pour comprendre et amélioré la sécurité à venir, revoir ou refondre les consignes etc. Ce fut bien évidement le jour le plus triste de toute ma "soumarinade" Une pensée émue et sincère à ceux qui ont partagé ces moments si douloureux et bien compliqués !
P'tit chal
10. Le 14-06-2015 à 02:28:18 par b.L :
Bonjour à tous,
Tombé par hasard sur le site, j'ai eu envie de témoigner aussi. J'étais matelot appelé au CRSM à La Condamine Chatelard en 1994 et j'y ai servi comme Eneps ski et canoë-kayak. 12 mois extraordinaires de souvenirs. Hélas ce 30 mars 1994, nous avions appris la nouvelle de l'accident de l'Emeraude de façon très brutale. 3 semaines plus tôt nous avions reçu certains membres de l'équipage et leurs familles pour une semaine de vacances et de détente. Un seul d'entre nous a pu descendre à Toulon représenter le Crsm lors de la cérémonie. 21 ans après, j'adresse mon meilleur souvenir à ces familles meurtries.
11. Le 01-04-2015 à 23:03:57 par TOULLEC :
étant également ancien sous-marinier je me rappel de ce jour là!!!
nous étions en mer avec L'AGOSTA et le commandant ( ancien pacha de l'émeraude)est venu nous annoncer la nouvelle.
je n'oublierai jamais.
12. Le 15-06-2014 à 09:19:05 par Ogier :
Bonjour.

Une belle pensée pour Jean-Pierre Belfio que je n'ai jamais oublié et avec qui j'ai fait mon cours SNA.
Etant commis aux vivres de spécialité, je n'ai jamais été très doué en électricité et autre mécanique.
Malgré sa charge de travail, Jean-Pierre à l'époque m'a donné de son temps pour m'expliquer ce que je ne comprenais pas et me permettre ainsi de réussir le cours.
Une très belle personne qui vivra longtemps dans ma mémoire.
Marc.
13. Le 04-06-2014 à 13:45:16 par gellie :
Médecin à l'Escadrille des Sous marins Nucléaires d'attaque à Toulon, je lance une grande étude sur les répercussions à distance d'événements tragiques sur SNA,
A ce titre je recherche désespérément des marins présents sur l'Améthyste en mars 1994, lorsqu'elle a touché le fond... pourriez vous transmettre mes coordonnées à toute personne susceptible de m'aider à retrouver des membres de l'équipage,
d'avance merci
Médecin principal Gellie
gelliegabriel@free.fr
14. Le 02-06-2014 à 21:09:14 par Julien :
Bjr , j'étais mécano sur la frégate Cassard et on participait à un exercice avec l'émeraude ce jour la, on a dans un premier temps été prévenus d'un accident ayant occasionné des blessés à bord du sous-marin , puis on a appris la triste réalité un peu plus tard. Les corps ont été déposés dans notre hangar hélicoptère. On a tous été traumatisés par cette journée... Aujourd'hui je travaille pour un sous traitant de DCNS et je m'occupe de l'IPER de l'émeraude , impossible de ne pas penser au drame quand on travaille dans ce foutu CTA.... Mes tardives condoléances à toutes les personnes touchées dans ce malheur.
15. Le 20-04-2014 à 23:51:14 par ZACHARIE :
Quoi dire, belle cérémonie, souvenirs intacts, blessures présentes, pensées aux familles des copains.
16. Le 05-04-2014 à 21:14:04 par Croiset Elisabeth :
Dur moment que ce moment là,je rentre de la cérémonie,revoir ces femmes ces enfants 20 ans après ,je replonge dans cette douleur,ma fille de 14 ans a participé à la cérémonie toute contente de visité un sous-marin,elle m'a dit: j'aurai pu ne pas naître!
17. Le 01-04-2014 à 12:51:06 par Ggo :
Bonjour Franch C,
Je serai présent avec d'autres anciens sous marinniers de DCNS Mourillon pour la cérémonie.
Vingt ans déjà.
Pensée amicale à l'ensemble des familles.

Bernard (Sanary)
18. Le 07-03-2014 à 15:45:40 par Franck :
J'ai navigué avec eux ( j'ai remplacé le barreur pendant 1 mois ) puis ils sont partis au Brésil.
En suite j'étais Barreur lors de l'accident du Rubis et également de l'Améthyste.
Je devais encore naviguer avec eux dans cette période(mais c'est Jack un DSM qui est parti...et il a quitté la Marine...je crois).
Une pensée à tous.
Franck
19. Le 04-03-2014 à 23:14:13 par Yoann :
Je découvre le site et remercie le créateur de cet article. Actuellement membre de l'équipage , j'ai une pensée pour ces hommes et le drame qu'ils ont vécu a chaque fois que je traverse le CTA pour allé prendre le quart. Je serai sur les rangs lors de la cérémonie qui se déroulera le week end du 5 et 6 avril 2014. Toutes mes pensées seront pour les familles endeuillées lors des commémorations . Respectueusement.
20. Le 13-02-2014 à 12:13:54 par libotte Christophe :
Bonjour,
je viens de découvrir ce site. J'ai navigué en 1988/1989 avec Laurent Thomine sur le Redoutable, Il était le bosco et moi le tim, nous partagions le même bureau à C1. Je pense souvent à ce tragique accident et à Laurent qui était vraiment un gars très bien. Puisse que ce genre de tragédie ne se renouvelle plus. Une pensée à tous ces hommes qui ont péris ce jour là en faisant leur métier, métier qu'ils aimaient profondément.
Christophe
21. Le 27-01-2014 à 22:00:24 par Godignon vve Thomine :
Le 05/04/2014 commémo Emeraude
Un vrai moment!!
Le devoir de mémoire 20 ans après Merci !! de penser aux familles et équipage
Merci de le partager ensemble
Isabelle


22. Le 24-01-2014 à 23:53:54 par Schweitzer :
Bonjours mon père (Maitre Philippe Schweitzer) fait partie des disparut de cette accident.
Savez vous comment attaquer l'etat en justice ?
Ou demander la réouverture de l’enquête
23. Le 11-01-2014 à 01:07:29 par jeannin mf :
mes meilleurs voeux aux familles ;rendez vous le 5 avril pour honnorer nos defuns a toulon
24. Le 02-12-2013 à 23:58:49 par Croiset :
bonjour à tous, pour les 20 ans de l'accident de l'émeraude, une commémoration sera faite à Toulon au monument aux sous-mariniers début Mars 2014 après les municipales, on cherche encore des noms et des coordonnées de l'équipage de l'époque, on pense bien aux épouses, aux enfants, bonjour à Isabelle, Régis, Gilles....... croiset.francois@wanadoo.fr
25. Le 18-11-2013 à 16:38:30 par Godignon vve Thomine :
Je viens de découvrir ce site ,
A tous merci pour ces touchants témoignages de mémoire
Isabelle
26. Le 04-10-2013 à 21:40:23 par Godignon vve Thomine :
Bonjour ,
je viens de découvrir ce site
Isabelle veuve de Laurent Thomine , souvenirs et blessures indélébiles même au bout de 19/20 ans
Merci de tout cœur pour ce devoir de mémoire , pensées à tous
(isa.roblin@hotmail.fr)
27. Le 19-09-2013 à 05:44:20 par Claude R :
J'étais loin de la métropole quand j'ai appris ce drame, camarade de BS de Laurent Thomine, merci pour cet hommage.
J'y pense encore très souvent.
28. Le 23-08-2013 à 16:23:18 par ggo :
ancien sous marinier, j'ai connu trop brievement laurent Thomine mais le souvenir de nos amis disparus reste a jamais gravé.
Bernard
29. Le 18-08-2013 à 20:41:41 par Kuntz Hervé :
Ancien sous marinier j ai navigué sur classique et notamment une affectation sur le sna perle je suis retourné cette année a Lorient bien des choses ont changé depuis le jour de la cérémonie a Toulon j'y étais aujourd hui j y pense encore ,je pense au pontus que je connaissais .même 20 ans après je n ai pas oublié.
C est vrais que maintenant je suis retraité de la marine mais jamais je n'oublierais
Cette grande famille que forment les sous marinier .
Une immense pensée a toutes ces familles qui ont perdu leurs proches lors de cet accident .

30. Le 21-06-2013 à 21:10:14 par wassermann :
Merci à tous ceux qui au travers de leurs témoignages et messages de sympathies,perpétuent la mémoire de nos chers disparus.la disparition de mon cousin Laurent THOMINE à bord de l'Emeraude, est encore aujourd'hui une cicatrice particulièrement douloureuse , et le fait que beaucoup d'entre vous se souviennent toujours de ces hommes, me rassure.
Bien cordialement
31. Le 12-05-2013 à 23:27:25 par riton :
Salut Yffic!Ton article m'a remué les tripes.J'etais sur le Chevreuil quand l'accident s'est produit,et on etait sensé repecher leurs torpilles.L'emeraude a annonce "fin de l'exercice,11 blesses à bord.Et c'est en arrivant à quai,qu'on a appris que ce n'etait pas un accident,mais un drame.Inoubliable.C'est dur d'y repenser mais tu as raison de leur rendre hommage,j'avais navigue avec deux d'entre eux.Salut mon Pote.
32. Le 09-05-2013 à 18:19:16 par Fournier régis :
Bonsoir à tous,
Juste pour dire que je pense souvent aux disparus et aux familles. L'émotion est toujours présente pour ma part. J'étais à bord de l'émeraude rouge de fin 1991 à 1998 donc pendant ce tragique événement.
PS : Pour les familles, j'ai encore les coupures de journaux et diverses infos pendant cet accident. Je peux vous faire des exemplaires si cela vous intéresse.
signé : FNR
33. Le 09-05-2013 à 12:06:26 par ZACHARIE Christophe :
Bonjour à tous et plus particulièrement à toi Brian.
Je suis un "ancien de l'Emeraude".
Toute première chose le premier article ne me plait pas même si celui-ci n'est pas tout à fait "faux"
Arrêtez de polémiquer sur la raison et l'exactitude de la source de l'accident. Le dernier commentaire d'Eric est juste.
Bref pour Brian j'ai très bien connu ton PAPA, et j'ai rencontré ta maman à certaine cérémonie.
Tu ne t'en souviens certainement pas mais je t'ai aperçu "aux domaines des gueules cassées" pour un triste anniversaire de l'accident.
Si tu as besoin de savoir, ou de connaître mieux ton papa, n'hésites pas à me le demander.
Mon mail est christophe.zacharie@wanadoo.fr, et si les familles des personnes disparues ont besoin également de savoir, contactez-moi.
C'est toujours très clair dans mon esprit et j'ai le souvenir de chacun d'entre eux.
A bientôt peut-être
ZACH
34. Le 27-04-2013 à 23:11:10 par Philippe Caussanel :
Sur l\'Améthyste en Mer également lors de cette tragédie,que dire, alors que tant de choses, d\'images, me reviennent en flots de souvenirs et d\'émotions. Tant à dire sur tout cela. Tout d\'abord saluer ces hommes valeureux qui jusqu\'au dernier moment ont assuré avec dignité, abnégation et courage le rôle pour lequel ils étaient entraînés et de renseigner le Maître de central sur ce qui leur arrivait enfin que ceux de l\'autre côté des SAS étanches puissent prendre les bonnes décisions afin de sauver le reste de l\'équipage. Je me souvient aussi que comme tous les bateaux (SNA)en Mer à ce moment là nous avons reçu l\'ordre de rentrer à quai et le temps rapide de tirer une brève analyse des causes de cette catastrophe on nous a demandé qui voulait être reclassé dans un autre corps de Marine ou qui voulait repartir immédiatement en Mer ! Nous sommes quasi tous repartis et, suivant la loi des séries nous avons sur l\'Améthyste, connu le même problème et fort de la maîtrise professionnelle de mon Patron de compartiment nous avons tout deux réussi à éviter ( je vous passe les détails du pourquoi et du comment ) le même accident ! Il s\'en est fallu de quelques secondes. Il y a parfois quelqu\'un que la vie met sur votre chemin et qui vous donnes par ses conseils avisés les quelques secondes de réflexion qui font la différence. \"Fufu\" fût celui là pour moi. Bien avant cela alors jeune BS en surface j\'avais fait la connaissance d\'un matelot qui avait tendance à faire passer le temps pendant le quart en dormant plutôt qu\'en soulevant les plaques de parquet de la machine, pour connaître son compartiment sur le bout des doigts. Quand je le revis, bien plus tard, seul survivant de cette tragédie, il m\'a dit Patron, vous m\'avez surement sauvé la vie. Comme quoi tout nos actes aussi insignifiants soient ils à l\'instant \"T\" peuvent avoir beaucoup de sens plus tard !
Ces hommes ces personnes de confiance sont en moi à jamais.
Pour Mme Jeanin et Mme Belfio, vos maris étaient mes amis de bien belles personnes que je garde en mon coeur.
35. Le 18-04-2013 à 23:29:19 par Thierry Chiocca :
Après toutes ces années, je ne peux toujours pas en parler sans avoir des larmes aux yeux.
Tout le monde avait fait le job comme prévu dans nos procédures et répété à l'entrainement. Pourtant, ils y sont restés.
Je ne l'ai jamais accepté.
L'un d'entre eux était un ami.
36. Le 24-03-2013 à 12:54:48 par MARC :
Un petit mot pour Bryan Cessac.
J'ai connu ton père à l'école des mécaniciens à Saint Mandrier, toujours de bonne humeur et sportif j'ai passé de long math de volley à ces côtés. Je l'ai perdu de vue après le BAT et nous nous sommes retrouvés en 87 pour le brevet supérieur de mécano.Comme nous tous sous mariniers, il était passionné par son métier.
Je passe régulièrement à Lambé.
37. Le 15-03-2013 à 15:45:24 par Trucy François :
eux jours après la catasqtrophe , en tant que sénateur-maire de Toulon,le Présideent de la République François Mitterrand m'a demande de prpocéder au mariage posthume d'Isabelle et de Laurent Thomine. Je l'ai fait dans la chapelle ardente de l'Hôpital Sainte Anne. Ce souvenir tragique est l'un des plus terrible de mon mandat. Que sont devenus Isabelle et l'enfant ? Le savez-vous? Dr Francçois Trucy - Sénateur du Var.
38. Le 27-12-2012 à 19:31:33 par jeannin :
une pensee a toute les familles pour cette fin d annee
39. Le 24-12-2012 à 19:28:37 par seznec :
Bonjour
J'ai quitté la marine en mars 94. J'ai fait toute ma carrière aux sous marins (Vénus, Tonnant, Terrible avec Michel LEGAL comme instrumentiste, Foudroyant, Inflexible). Je me souviens de cet évènement. C'est une page et des souvenirs qui sont partis et reviennent de temps en temps. Bon courage à tous
40. Le 18-11-2012 à 20:10:07 par bervas :
Bonsoir,
Je n'ai pas connu Jean Luc Alvar, je suis simplement une descendante de son arrière grand mère. En tant que généalogiste, je suis touchée et meurtrie à chaque découverte tragique, le destin de Jean Luc en fait partie.
41. Le 06-11-2012 à 11:34:56 par Galmiche :
Une pensée pour Olivier et les siens. Je repense souvent à mon collègue de chambrée à l'EMF...
42. Le 07-09-2012 à 14:25:17 par pommiez :
je viens de relire tous ces commentaires qui me replongent dans ma mémoire. Je revis encore tous ces moments depuis l'annonce de la voie d'eau jusqu'aux diverses cérémonies funéraires, c'est dur...Content de revoir certains noms sur ce forum...LA POMME (philippepommiez@yahoo.fr)
43. Le 26-07-2012 à 20:00:43 par Jean bonnardel :
Bonjour briyan ,j'ai connu ton papa sur. Clm Colbert en août 1988 pour la mission australie nous étions de quart au groupe avant ,lui machine av ,moi chaufferie av. En 90 je rentre du golf et j'ai retrouve Christian à la base sous marine Toulon .je te laisse mon email (jeannot1705@hotmail.fr)amicalement
44. Le 30-03-2011 à 00:07:29 par JC R1 La Seyne sur :
Bonjour,
Aujourd\'hui 30 Mars 2011, triste anniversaire 17 ans déjà que cette accident est survenue.
Je me joint a vous pour le souvenir des disparues et de tout coeur avec toutes les familles.
Cordialement JC
45. Le 21-11-2010 à 16:21:43 par BREVALLE Françoise :
Bonjour à tous. Je suis la soeur d'un des marins disparus, Yves, je voulais juste dire que je ne l'oublie pas, que personne dans la famille ne l'oublie, que chaque jour son souvenir nous accompagne et que nous partageons, encore aujourd'hui,la tristesse des autres familles.
46. Le 09-11-2010 à 18:27:39 par Me Veuve Jeannin M-F :
Bonjour à tous et MERCI,
Je viens juste de découvrir ce site par un ami
Je suis ouverte a tout dialogue avec Veuves Collègues et enfants qui ont vécu ce drame.
Ayant deux enfants agés de 22 et 19 ans a ce jour.

Dans l'attente de pouvoir communiquer.
Une pensée à tous
M-F
47. Le 07-11-2010 à 18:24:50 par Jean LE LAUSQUE :
Bonjour Arthur,
C'est avec un grand plaisir que je te vois sur ce site. J'ai trés bien connu ton Papa Olivier puisque nous avons navigués ensemble sur la Frégate Duquesne où il faisait son stage vapeur avant de rejoindre Cadarache pour la suite de sa formation. Ta maman se souviens certainement de moi puisque ma fille t'avait gardée pour que tes parents puissent aller au concert de J.J. Dutronc.
Tu as raison d'être fier de ton Papa c'était quelqu'un de trés bien et je pense souvent à lui.
Embrasse trés fort ta maman de ma part et de celle de ma femme et dis lui que nous ne l'avons pas oublié.
J'espère que tu liras ce mail. A bientôt peut être sur la toile et sache que je n'oublierai jamais le moments passés avec ton Papa.
Jean et Soizic
48. Le 04-11-2010 à 22:20:35 par JC R1 de la Seyne :
Bonjour, Une pensée pour ces Hommes, Parents Femmes et Enfants très dur encore a ce jour pour eux, ne les oublions pas ces dix Familles.
Ne les oublions pas, Tous des Anges.
Un Motard qui a la chance de connaitre une Veuve qui ce bat pour ces enfants.
Merci a tous pour eux;
49. Le 30-09-2009 à 20:06:13 par tulipe blanche :
Bonjour petit, je connaissais un membre d'équipage qui m'a parlé de ton père, de toi. Toujours très profondément touché par ce drame, il n'en parlait à personne, ou presque. Il m'a lu ton message avec émotion en s'interrogeant : doit-il te répondre ? Sa souffrance énorme le paralyse alors qu'il aimerait répondre à ton souhait. Je l'ai encouragé à te contacter, je le lui ai répété il y a plusieurs mois et s'il ne l'a pas encore fait, continue d'écrire sur ce site, il te lit et finira par se replonger dans l'horreur pour t'en offrir des souvenirs heureux passés avec ton père, avant ce drame.
50. Le 23-09-2009 à 00:31:34 par arthur Antois :
bonjour,je m'appelle arthur Antois et mon père olivier fait parti des 10 victimes du tragique accident de l'émeraude.Depuis le 30 mars 1994 une plaie est ouverte dans mon coeur et celui de mon frère qui avons perdu notre père,dans celui de ma mère qui a perdu son mari,dans ceux de xavier et jérome qui ont perdu leur frère ainé et dans ceux de leurs parents.bien évidement le souvenir est tous ce qu'il me reste de mon père que j'ai si peu connu,et dont je serais toujours fier,mais je tiens a remercier toutes les personnes qui presque 16 ans après, on toujours une pensée pour ces 10 hommes qui manquent a tant de gens.

une pensée pour toutes les victimes du 31 mars 1994...
51. Le 17-09-2009 à 23:59:10 par Alvar Gwénola :
Bonjour à tous... Je m'appelle Gwénola Alvar et je suis la fille de Jean-Luc Alvar. J'ai actuellement 18 ans et malgré le fait que je pense très souvent à mon père, je n'avais jamais pensé à faire des recherches sur ce qu'il s'était passé en réalité... C'est émue que je lis ces articles sur cet accident tragique et ne voulant pas m'étaler, j'aurai juste voulu en savoir un peu plus sur mon père, ne me souvenant quasiment de rien à son sujet ( je n'avais que 3 ans lorsque c'est arrivé ).

Merci ...

Pensée à tous

52. Le 30-06-2009 à 23:29:15 par gaelle brévalle :
Bonjour à tous.Je sais que mon message n'apportera rien mais j'aimerais qu'on se souvienne de ces hommes qui sont morts dans cette catastrophe.C'est pourquoi je laisse ma trace.Mon tonton je n'ai pas pu le connaitre car je suis née le 28 mars 1994.Merci pour cet article,cela m'a permis de savoir.

53. Le 08-06-2009 à 14:18:33 par Courageaux anonyme :
Christophe repose dans le cimetiere de Juillac en Corrèze, ses parents habitent toujours le village.
54. Le 02-04-2009 à 01:35:21 par Courageaux anonyme :
Bonjour, je m'appelle Michel LE GALL. Nous avons servi, ton père et moi sur le SNLE "LE TERRIBLE" équipage rouge en 1983 à 1986. Il était alors mécanicien AUX 3 si mes souvenirs sont exacts. Nous faisions partie du même tiers de quart. J'étais à l'époque PM instrumentiste réacteur (en zone arrière). Je conserve un excellent souvenir de ton père, nous jouions souvent aux cartes ensemble sans compter les repas pris en commun à la même table. C'était quelqu'un de très humain et très compétent dans son travail. J'ai quitté la Marine en 1992 (je travaille actuellement à la centrale EDF de Flamanville). Quand j'ai su que ton père faisait partie du nombre des victimes de ce tragique accident,beaucoup de souvenirs me sont revenus. Ton père était quelqu'un de bien et profondément humain. Tu peux être fier de lui, même si tu ne l'a pas connu.
55. Le 17-03-2009 à 17:03:44 par gabriel ferragut 057616426 major en retraite electrotechnicien :
bonjour à tous ceux qui liront ce message
je suis un ancien major sous-marinier Gabriel Ferragut pour ce qui m' on connu.
je pense souvent evec émotions et tristesse à l accident survenu sur le sna L émeraude
car il est vrai que nous appartenons à une grande famille et le malheur quand il survient nous affecte tous.
parmis les victimes j avais navigué avec CHRISTOPHE TEXIER mon mecano de central sur le Redoutable avant qu il parte faire son BS
quelqu un saurait ou il repose
merci d'avance
56. Le 04-07-2008 à 18:59:44 par RRrrrrr :
Etant en transit de la surface vers les SNA et de specialité Kr je peux vous dire que des ameliorations techniques ont ete apporter suite a ce terrible accident notament sur les SAA qui maintenant se ferment automatiquement en cas d augmentation de la pression condenseur au dessus de 400mbar abs.
Cet automatisme leur aurait probablement sauve la vie................
In memori .........
57. Le 10-02-2008 à 12:17:23 par sylvain :
à bord également et de quart lors de l'accident (au sonar),ce fut ma premiere embarquations et je peux vous dires que jamais je n'oublierai ce moment ni toutes les personnes qui étaient présentes.J'ai finit mon contrat de 3 ans et je suis repartis dans le civil sans pour autant jamais oublié ce moment.Je doit dire quand lisant les témoingnages j'ai pu reconnaitre certaines personnes et ca va vous paraitre peut etre étrange mais pleins de souvenirs refond surface...
58. Le 01-12-2007 à 17:25:16 par Christophe Deparis :
Même avec les années qui passent, l'oublie n'est pas possible. A tous mes frères, avec qui j'ai tant partagé. A leur familles, leurs amis, nous ne les oublierons jamais. L'accident de l'Emeraude laisse une plaie qui a du mal à cicatriser. Le deuil est long, mais c'est avec toujours la même émotion que je pense à ceux qui ont traversé cette épreuve.

Un grand merci à solidarité de l'équipage qui à fait qu'on a pu s'en sortir. Les sous marinier sont une vraie et belle famille.

Christophe Deparis
59. Le 01-12-2007 à 17:09:48 par Christophe Deparis :
Salut après 13 ans d'absence, le temps passe et nous n'oublierons jamais, quartier maître mécanicien à l'époque sur l'Emeraude, je n'oublierai jamais. Christophe Deparis.
60. Le 06-07-2007 à 07:54:40 par Courageaux anonyme :
Ancien sous-marinier SNLE j'ai "connu" deux des victimes ... "connu" dans le sens où je les cotoyais lorsque j'étais instructeur à Cadarache.
Cette terrible nouvelle a foudroyé notre équipe d'instructeurs au centre Marine de Cadarache.
Je peux imaginer la douleur des familles car je ressens une certaine tristesse quand ma mère me parle de la disparition d'un de ses cousins en 1939 à bord du sous-marin Phénix.

Je ne connais pas le SNA mais la Marine a toujours était à cheval sur les principes et les rituels ... les postes de propreté ont une très grande importance pour elle .................. !
Que tous les sous-mariniers disparus reposent en paix.


61. Le 14-05-2007 à 21:40:11 par Olivier LECLERC :
Je viens de lire avec émotion cet article et les témoignages des personnes présentes le jour du drame, ou l'ayant vécu de manière indirecte.
Avec beaucoup de sincérité je tiens a saluer la mémoire des victimes avec une pensée plus particulière pour Christophe, le chimiste, qui m'a remplacé au pied levé car la veille j'avais mis mon sac à terre .....

Je suis d'ailleurs encore surpris que la commission d'enquête ne soit pas venue vers moi pour connaître les raisons de ma démission (qui m'a été, il faut le reconnaitre, providentielle) en pleine période de nav.

13 ans déjà, la plaie ouverte par cet accident se cicatrise doucement, la douleur s'estompe mais je n'oublie pas les bons moments passés avec mes camarades de plongée sur l'Emeraude comme les autres sous-marins sur lesquels j'ai navigué.

le ChiChi



62. Le 21-03-2007 à 17:56:50 par PERREYMOND Gilles :
A bord également lors de l'accident et de quart lorsque l'accident a eu lieu.
Un des quelques rares à avoir re-naviguer sur sous-marins après cela, jusqu'en 1998, date où j'ai quitté l'armée.

A chaque nouvelle plongée...
A chaque 300m...
Tout me revenait continuellement...

Je tiens à dire que durant toutes les autres plongées que j'ai effectué après cet épisode, je ne suis JAMAIS retourné à l'arrière, je traversais cette zone rapidement à quai lors de mes rondes, et même une fois je me suis pris la tête avec un officier qui me voulait, en mer, en tenue de pompier lourd lors d'un exercice incendie dans ce compartiment.
Il va de soit que je l'ai "légèrement" envoyé sur les roses, en lui disant qu'en cas de vrai incendie je serais certainement le premier à y aller, mais que là franchement je devais finir ma tartine de pâté.

Voilà je profite de ce thread pour vider un peu mon esprit pour la première fois depuis fort longtemps.
Je ne LES oublierai jamais. Non jamais !

Je suis depuis 8 ans maintenant dans le civil et tout va pour le mieux, mais franchement, j'y pense encore très souvent.

63. Le 25-02-2007 à 15:00:34 par Franck B. :
Je salue la mémoire de nos camarades ainsi que leurs familles dont le deuil est immense.

Le 30 mars j'étais à Cecmed, les heures ont été longues et le souvenir est vivace. La cérémonie fut d'une dignité remarquable.

Un bonjour amical à mes camarades sous-mariniers de la part d'un aéro "moustachu" dont la fanfarre a résonné dans les coursives de l'Améthyste Rouge en 92 et 93, et sur le Rubis Rouge en 93... quelques mois avant ce drame.

64. Le 01-11-2006 à 23:14:37 par Courageaux anonyme :
-j'étais avec lux sur ce sous-marin lors de l'accident, c'est bien le condenseur qui a pété...
-tenue 28 ou combi anti- feu grise, il n'y a pas de différence sensible je pense
au moins ils sont morts beaux...
-certaines consignes ont bien sur changées et des aménagements de sécurité on été apportés dans le cta et certainement dans le reste du bateau (zones refuges entre-autres)
-on doit un grand merci à gérard, le maitre de central de quart qui nous a sorti de là
-une pensée toute particulière aux familles, aux enfants et aux veuves, la tragédie a continué bien après et des dégats "collatéraux" sont encore perceptibles...
-il faut savoir qu'il y a eut à ma connaissance 3 ou 4 mariages post-mortem accordés par mitterand
-une plaque commémorative a été posée dans les couloirs des bureaux sans les grades dans l'ordre alphabétique, ils n'en avaient plus besoin...
30.000 heures de plongée et terminer par 100 secondes de doute, j'y pense souvent...
merci de penser à eux, et aux autres, doris, galatée, minerve, euridyce...
fanch'

65. Le 24-10-2006 à 00:44:16 par Courageaux anonyme :
un gars des sna parle de la tenue de ceux qui étaient dans le cta au momment de l'accident; peut-ètre qu'en pompier lourd ils auraient pu respirer plus longtemps, mais je n'aurais pas donné cher de leur peau quand même....ils auraient souffert un peu plus longtemps, c'est tout...
panaché ou bleu de chauffe, rien n'aurait changé
la tenue grise avec bandes blanches n'était pas encore en vigueure à l'époque
le seul soulagement que j'ai eu à l'époque au momment des faits ne sachant pas encore le nombre et le nom des copains blessés (avant confirmation du pire) c'était que le commandant était parmis eux, il ne pouvait pas ainsi faire porter le chapeau à qui que ce soit, comme c'était souvent son habitude...
un ancien de l'émeraude qui remerciera toujours le maitre de central Gérard, sans qui le reste de léquipage ne s'en serait pas sorti
66. Le 21-10-2006 à 00:53:15 par Courageaux anonyme :
L'accident sur l'émeraude ce 30 mars 1994 a fait 10 victimes directes et de nombreux dommages "collatéraux" dans les familles de nos amis, les meurtrissures chez leurs épouses, leurs compagnes, leurs enfants, leurs parents sont toujours ouvertes, encore à ce jour.

Pensons aussi à l'infirmier et aux premiers secouristes qui se sont occupés de nos copains.

Un ancien de L'Emeraude

PS: la plaque commémorative dans les bureaux n' indique pas les grades, ceci à ma demande, ce qui a été accepté par l' état major...
67. Le 11-06-2006 à 17:13:15 par marin du rubis :
Bon c'est pas une tape explosive mais une tape claquante !!!!!
Abus de language !!!
Enfin bon je tiens a dire aussi qu'a l'epoque de l'accident, les consignes ne precisait pas le nombre d'occupant pour le cta et beaucoup de personne y transitait en short et tee shirt!!!!! Nos amis et collegue qui sont decedes a bord de ce sous marin etait quand meme en tenue 28 (panache!!) dans ce compart qui est un peu hostile et je peux en parle vu que je suis embarquer sur un sna le rubis , et oui sur l'aine
enfin bon tout ca pour dire que l'on a devoir de souvenir envers nos mort et que maintenant la securite et de rigueur dans ce compartiment machine avec un nombre limete de personne une connaissances des risques et des reflexes a acquerir en cas de problemes et on ne s'y promene qu'en tenue coton a manche longue (bleu de chauffe!) avec des completifs coton!!!


merci et a bientot

68. Le 03-07-2005 à 14:36:14 par MGDS :
Je suis tjs surpis de constater que personne n'ait jamais précisé que le compartiment où s'est produit cette catastrophe est le "CTA", conçu comme étant un compartiment d'expansion de pression du compartiment réacteur "CCN" en cas d'accident thermodynamique grave de la chaufferie.
Par conception, le dit CTA est donc un compartiment normalement non habité, uniquement fréquenté et momentanémént par du personnel en transit, par les rondiers, ou par le chimiste, etc. (exigences précisées dans les consignes).



69. Le 31-03-2005 à 13:56:32 par le heron ancien sous marinier 15000 h de plongée, Dauphin, M20, , M4, SNA, SNG :
Salut

C'est vrai sauf que la tape du condenseur a bien claqué mais le dit condenseur n'étant plus réfrigéré avec une admission de vapeur plein pot il s'est rompu, à noter que la tape n'est pas explosive
70. Le 28-03-2005 à 21:05:43 par Courageaux anonyme :
Ce qui m'avait le plus choqué à l'époque, c'était la volonté de certains journalistes de montrer que la Marine n'avait récolté que ce qu'elle avait semé (selon lui). Sur une photo de l'Emeraude en train de rejoindre le quai (je ne suis même pas sur qu'elle ait été prise ce jour-là), on voyait un léger nuage de fumée sortir au niveau du pont (probablement un pousseur... en tout cas la fumée sortait du coté opposé à la photo). Ce journaliste écrivait dans la légende que la fuite de vapeur continuait et s'échappait dans l'athmosphère, mettant en danger la vie des habitants de la région de Toulon.
71. Le 28-03-2005 à 18:33:57 par Mr LUX eric :
c'est juste sauf pour la tape (explosive) c'est le condenseur tribord qui c'est fendu ancien sous marinier de l'Emeraude
 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article

 

 

 
 
Rechercher sur le site


Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers de Nord-Artois
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi



Derniers commentaires
22-03 : Les arpets, 50 ans... - Delliaux
16-03 : Les arpets, 50 ans... - philippe lepeltier
09-03 : Sous-marin Monge - beaugrand claude
04-03 : Artémis un... - PETIT Bernard
28-02 : Aréthuse III - Des... - roux francis
20-02 : D'Estrée,... - allaert
19-02 : D'Estrée,... - allaert
14-02 : Emeraude - Un... - Jacques-Yves Marec
10-02 : La base abri de... - boveire patricia
05-02 : Les arpets, 50 ans... - dilberger Bruno

 

Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
4. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu
6. Comment ça marche un sous-marin ?
7. Aréthuse III - Des Sous-Marins de chasse de type classique
8. SNLE - Les Sous-marins Nucléaires Lanceurs d'Engins en photos
9. Casabianca - Charles BERNARD, Sous-Marinier pendant la guerre 39-45, il nous retrace son embarquement sur ce Sous-Marin ...!
10. SNA - Les Sous-Marins Nucléaires d'Attaque en photos


 

 

 

 

   
Mentions légales | Plan du site | Contacts