Prochaine réunion : Assemblée générale amicale DORIS le 25 novembre 2017
Créole - Recherche tous renseignements sur l'abordage du Sous-Marin (Q193) avec paquebot Sidi-Ferruch du 28 mars 1962
article posté le 06-04-2008 à 00:00:00, par Jean-Luc DELAETER

- Appel initial de Marc CASTEL du 15 décembre 2004

Bonjour à tous,

Je recherche tous renseignements sur l'abordage entre La Créole Q193 et le paquebot Sidi-Ferruch, abordage survenu le 28.03.1962 au large de Toulon ainsi que sur la "fin" de ce sous-marin ( dates de mise en réserve, de retrait, lieu de démolition etc...)

En vous remerciant


- Ci-après, un courriel daté du 22 avril 2008 de la part de Jean René LELIAS membre de la section Ondine de l'AGASM.

"J'étais en subsistance sur la Créole quelques mois avant l'accident pour remplacer un second mécanicien qui était indisponible, lors de l'accident le maitre de central était le Second Maître torpilleur JACOMINI
(je ne suis par certain de l'orthographe), effectivement il m'avait souvent raconté à la suite de l'abordage qu'à quelques secondes près le bateau ne remontait pas.
Dès le choc et vu la grosse voie d'eau par la manche à air, il a chassé partout aussitôt, le sous-marin s'est trouvé propulsé à trente mêtres par le choc et durant un temps qui lui a paru interminable il a eut l'impression qu'il ne savait pas s'il devait monter ou descendre et petit à petit il s'est décidé à remonter.
L'air à bord était irrespirable, et pour faire le plein et permuter les caisses à gazole, une personne courrait permuter et mettre la seconde en remplissage, remontait vite sur le pont sans respirer et lorsque ont pensait qu'elle était pleine un autre mécano courrait vite isoler le remplissage sans respirer et ainsi de suite....."




Une page sur la Créole sur le site de Marc CASTEL




Contactez Marc CASTEL

 
18 réactions
1. Le 07-10-2017 à 20:12:26 par dormoy :
bonjour.
je me présente ,je suis la fille monsieur dormoy jean .mon pére
a était sur la créole en 54/59,il était bosco,sur le sous-marin.
il recherche des anciens de la créole.
2. Le 15-07-2016 à 17:54:08 par SIALELLI Philippe :
Bonjour à tous les anciens Je viens de découvrir ce site et en suit ravi et heureux de savoir que la mémoire de ce souvenir reste entière'.J étais de quart aux mouvement d'eau quand nous avons était abordés par le navire de troupe. Je rejoint tous lescommentaires élogieux sur le commandant Jarry et surtout sur mon ami et second maître à l époque palazzi .Par la suite je suis allée Tahiti comme plongeur sur la Diversité et j ai eu le plaisir de revoir notre infortune.IBANEZ la bas 'Inutile que je serai très honoré et très heureux d avoir des nouvelles de tous ceux qui ont vécu cette aventure UNIQUE .Philippe Sialelli
3. Le 20-07-2014 à 10:47:30 par Kévorkian :
Bonsoir,
Je découvre ce site.
je suppose que vous connaissez : voir sur "Accidents des sous-marins français 1945/1983" paru en 2006 chez Marines éditions.
4. Le 06-09-2009 à 01:22:27 par Rémi :
Bonsoir,
je n'étais pas à bord de la Créole lors de l'abordage mais je possède le plan de la maquette tiré de la revue "Marine nationale", devenue "Cols bleus" puis disparue. Si ça intéresse quelq'un ...
R.S
5. Le 12-12-2008 à 18:45:47 par Courageaux anonyme :
Bonjour, Je suis Christian THOMAS, timonier, et c'est sans doute moi que tu as remplacé à l'écoute car je venais de
quitter le quart lorsque l'accident est survenu. Mon E. MAIL est christhomas39@wanadoo.fr.


6. Le 12-12-2008 à 12:52:28 par Courageaux anonyme :
Je suis tellement ému à chaque fois que je communique sur ce sujet que j'en oublie mon nom.
C'est THOMAS Christian, et je suis bien ce parisien.
7. Le 12-12-2008 à 12:47:34 par Courageaux anonyme :
Bonjour,
Je suis Christian THOMAS, timonier sur la CREOLE lors de l'accident.
J'étais en communiquation avec des anciens dont François IBANEZ, par E.MAIL
et j'ai perdu tous mes liens.
François, si tu lis ce message, réponds moi s'il te plait et confirme moi le prochain
rendez-vous dans le midi, je pourrai peut-être vous rejoindre.
Merci.
Salut
8. Le 08-07-2008 à 21:00:56 par IBANEZ FRANCOIS :

EQUIPAGE DU S 606, SOUS-MARIN LA CREOLE,

BONSOIR LES COPAINS,

Aprés 46 ans, notre camarade GUEURY Gérard nous donne sa version de l'abordage de
LA CREOLE par le SIDI FERRUCH. Avec beaucoup d'émotion j'ai lu et j'ai relu son texte précis
Je suis le QM2 MOTEL IBANEZ FRANCOIS mle05594783 qui était enfermé au poste avant ce fameux jour. Je n'avais pas 20 ans. Grace à toi Gérard, je viens de faire"surface" et je suis trés ému de revivre cet abordage. MERCI GERARD de ton témoignage.


Je suis d'accord pour une rencontre, "quand vous voulez où vous voulez" et surtout le faire
RAPIDEMENT, les années défilent ....!!!!!


MERCI. A VOUS TOUS UNE CHALEUREUSE ACCOLADE

IBANEZ FRANCOIS



9. Le 30-05-2008 à 00:36:25 par mersch René :
Bonjour Christian,
peux-tu preciser ton nom de famille?
J'ai connu un timonier qui portait ce prenom.(originaire de Paris)
J'ai débarqué de "La Creole" une semaine avant l'accident pour
rejoindre L'Ecole des Timonier (cours de QM)
Si je peux contribuer aux recherches entreprises, ce sera avec
plaisir.




10. Le 30-04-2008 à 11:51:19 par GUEURY Gérard QM2 :
Bonjour à tous les anciens de La Créole. Gérard GUEURY QM2 sur La Créole
Un rectificatif au courrier de JeanRené LELIAS. Le SM PALAZZI n'était pas torpilleur mais mécanicien . J'étais de quart à l'arrière, on m'a demandé le niveau des caisses à l'arrière par le porte-voix.C'est au moment où j'étais en train de contrôler ces niveaux que le Sidi Ferruch nous a abordé . Un bruit que je n'ai jamais oublié . Nous étions limitéà une immersion de 60 mètres. Nous avons chassé partout plus de 130 bars au collecteur avant d'attaquer la remontée alors que nous sommes descendus à une trentaine de mètres . Jets d'eau par toutes les bouches de ventilation . De l'eau dans les cales jusqu'à hauteur des plaques de parquet . L'O2 , le L.V JARRY fut remarquable . En surface , tout le personnel a dégagé l'intérieur , sauf les mécanos( j'en faisais partie ) qui se relayaient aux Diésels toutes les 2 minutes pour le chlore que nous respirions , malgré les chiffons sur la figure . Dès que nous avons fait surface , j'ai démarré le compresseur d'air au cas où .
Je repense souvent au jeune camarade IBANEZ (maître d'hôtel ) qui n'avait pas eu le temps d'évacuer le poste avant quand la porte étanche a été fermée et qui tapait au hublot pour qu'on lui ouvre .
Je suis entièrement d'accord avec Jean-Claude FRASLLE pour des retrouvailles de tous les anciens qui éventuellement pourraient avoir lieu au Grau-du-Roi , qui se trouve être le siège social d'une nouvelle section A.G.A.S-M que j'ai créee le 18 Novembre dernier et que j'ai appelée section La Créole . Je suis certain que nos adhérents seraient ravis de recevoir leurs camarades .
Toutes mes amitiés aux collègues , en espérant que beaucoup se manifestent .
11. Le 14-04-2008 à 18:21:56 par fraselle jean-claude (QM torpilleur) :
ici jean-claude fraselle,salut christian.Qui es-tu?
Peut-être Farrugia avec qui j'avais eu contact il y a une dizaine d'années

12. Le 06-04-2008 à 16:11:18 par fraselle jean-claude (QM torpilleur) :
Bonjour à tous les anciens de La Créole (dite "la locomotive par les autres sous-mariniers par
rapport à son schnorchel fixe)
J'étais à bord le jour de l'abordage avec le Sidi-Ferrucch,j'étais de quart à la barre de direction
au central,je venais de quitter l'écoute remplacé par le QM torp Pouliquen(nous étions écouteurs
d'élite tous les deux)qui a été "longuement"entendu après le retour à quai.
Nous avions signalé à l'officier de quart (EV BERTIN off trans)que le bateau se rapprochait à
azimut constant (route d'abordage) il a voulu voir quand même,mais trop tard le périscope
a troué la surface,il n'a vu que l'étrave qui nous a coupé le kiosque en deux (à 1m près il nous
décalottait! le panneau du kiosque et on ne serait plus là pour en parler avec émotion)
Sur le choc nous sommes redescendus(je ne me souviens plus trop de l'immersion atteinte,
vers les 30 m je crois).On a chassé partout(merci au patron de central qui a très bien réagi)
(les batteries not été noyées,dégagement de chlore,visite à Ste Anne pour tous ceux qui étaient
à proximité).Les manos de profondeur se sont stabilisés au de??(peut-être 30 sec-1mn,ça
parait si long à ce moment là)et on a commencé à remonter en surface,ouverture du panneau,
tout le monde en gilet de sauvetage sur le pont,à part les gens de quart,j'ai pris la barre de
direction dans le kiosque,quel plaisir de sentir l'air frais, retour à quai par nos propres moyens,
enquêtes...
O2:Lieutenant de vaisseau JARRY
CDT: " " PETIT
C'est un souvenir que je relate pour la première fois et nous fait relativiser la vie.Quand on est
passé si près.On n'a pas beaucoup parlé de nous ( les médias n"existaient pas encore)
et la radio(RMC) a juste dit "La Créole rentre par ses propres moyens!(dixit mon épouse)
Je suis heureux de voir que des gens se rappellent(je suis internaute depuis peu),j'avais
il y a quelques années par l'intermédiaire du magazine"notre temps" j'avais lancé un SOS
à tous les anciens de La Créole pour se retrouver ,je n'ai eu qu"une réponse celle de Mr
FARRUGGIA dans la banlieue parisienne.Si quelqu'un était interressé par un eventuel
rassemblement ou par une autre initiative,on peut en discuter
salut à tous les anciens de La Créole
Jean-Claude FRASELLE

13. Le 06-04-2008 à 15:02:05 par fraselle jean-claude (QM torpilleur) :
Bonjour
Est-ce que votre ami Roger Peyron était mécano,car j'ai un ami (Badani dédé)qui l'a connu
j'étais moi-même sur ce sous-marin à cette époque mais je n'ai pas de livre dessus mais
quelques photos.
cordialement à tous les anciens de La Créole
14. Le 06-04-2008 à 14:53:14 par fraselle jean-claude (QM torpilleur) :
Bonjour Jojo
deux anciens de la Créole Dédé le corse(BADANI dédé)et Fraselle jean-claude(torpilleur à
l'arrière tous les deux)et comme cuistot Mimile.Quels souvenirs,tu as eu du pot d'être au
gnouf le jour du crash.
Amicalement
15. Le 06-04-2008 à 14:46:38 par fraselle jean-claude (QM torpilleur) :
bonjour à tous les anciens de La Créole
j'étais à bord le jour de l'abordage avec le Sidi-Ferruch et j'étais même de quart à l'écoute
avec le QM Pouliquen avec comme officier de quart l'EV BERTIN ,l'O2 le lieutenant de vaisseau
JARRY et le commandant le lieutenant de vaisseau PETIT;nous étions à 30 m avec à l'écoute
un bâtiment de surface qui se rapprochait,l'officier de quart a voulu voir au périscope mais en
le hissant il n'a vu que l'étrave qui nous a coupé le kiosque en deux,(à 1 m près il nous faisait
sauter le panneau du kiosque) nous sommes descendus à 30 m sous le choc et on a chassé
partout,on a attendu peut-être 1 mn (ça nous asemblé une éternité)et on a commencé à remonté (les batteries pleines d'eau,dégagement de chlore,)et on s'esr retrouvé en surface
sans se rendre compte de ce qui venait de se passer.
Meilleures amitiés à tous les anciens associés avec mon ami BADANI dédé mécano aux
auxilliaires
jean-claude

16. Le 26-03-2008 à 17:50:50 par Georges FORGEOT :
Bonjour,

Je suis un ancien de la Créole, de 61 à 62, affecté en temps que détecteur ou je m'occupais plus de l'ASM d'ailleurs.
Matelot de 1ère classe - Matricule:2864 T 60. Je n'étais pas présent lors de l'abordage avec le Sidi ferruch
car j'étais au " niouf " en subsistance à la prison de l'arsenal (8 jrs pour avoir fait le bord alors que j'étais
de service à bord, à quai bien sûr et à Missiéssy).
Georges FORGEOT né à Dijon le 28 janvier 1942.
J'ai fait également "en subsistance" le MILLE, l'Arthémis, le Safir, l'Espadon et le Laubie (affecté).
A bientôt
Jojo




17. Le 19-03-2008 à 19:44:46 par christian :
j'étais sur la créole à ce moment

18. Le 08-03-2008 à 11:11:04 par Me damelincourt :
Bonjour, je voudrais pour l'anniversaire d'un ami qui a navigué sur le Créole et qui par chance etait ,
absent lors de l'abordage trouver des documents ou mieux un livre sur ce sous-marin .
Pouvez vous m'aider ?
ce Monsieur s'appelle Roger PEYRON peut-être l'avez vous connu ?
Bien sur je me decide un peu tard pour ma recherche puisque nous lui fêtons ses 8O ans Mardi
Par avance je vous remercie éventuellement je vous donne mon numéro de téléphone

01 42 83 51 82 (
 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
14-10 : Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie... - BONS
09-10 : 2017 Samedi 23 septembre les membres de l'AMMAC de... - Bernard ALEXIS
09-10 : Les chiens mascottes des Sous-Marins - MARIN RENE
09-10 : 2017 Samedi 23 septembre les membres de l'AMMAC de... - André PECHARD
08-10 : 2017 Samedi 30 septembre Baptême du Centre de... - Alain CONNAN
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu