Prochaine réunion : Assemblée générale amicale DORIS le 25 novembre 2017
AGASM - Congrès 2009 - Littoral Dunkerquois - La journée du 26 septembre
article posté le 18-10-2009 à 14:29:06, par

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est à 9 heures comme prévu que commence l'Assemblée Générale dans une salle de cinéma du complexe Sportica.  J'ai oublié de dire que le complexe Sportica s'est construit autour d'une salle de Basket-ball celle de l'équipe qui s'appelle aujourd'hui: Basket Club Maritime Côte d'Opale; et l'on y a adjoint, une piscine, des courts de tennis, une cuve de plongée, des salles de cinéma, une cafétéria,  des salles de réception et une petite galerie marchande, cette description est non exhaustive.

 

Revenons à notre Assemblée Générale, au bureau, bien entendu le Président national de l'AGASM : l'Amiral (2S) Jacques BLANC, le secrétaire national Jean-Paul DENY, le trésorier national Gérard FAUGERE, le Président de la section Doris, Yvon GUIGAND et Le Commandant de la Marine Nationale à Dunkerque, le Capitaine de Frégate Denis LEPRINCE

   

Après les souhaits de bienvenue, c'est le moment de recueillement à la mémoire des marins disparus au cours de l'année écoulée.

 

 

 

Puis chaque section se présente en quelques mots et nous avons des représentants de sections nouvellement constituée : La Perle pour la région Lyonnaise et l'Argonaute pour la région Midi Pyrénées.

Vient le tour d'Antoine CECCARELLI, le Président de la section CASABIANCA des Bouches du Rhône (n°15) qui se prépare déjà pour le congrès 2010 qu'elle organisera.

 

 

Il faut dire que les membres de cette section faisaient déjà partie d'autres sections dont une où le président, dont ont connait l'humour, dit s'être débarrassé, ce qui fait bien rire. La bonne humeur est toujours de rigueur.

 

 

L'amiral (2S) Jehan MARION, responsable des archives de l'association, fait appel aux témoignages afin de permettre aux rédacteurs du livre " La grande histoire des sous-marins français " de compléter l'histoire par du "vécu".

 

 

Il est ensuite fait état de l'activité de l'A.G.A.S.M., notamment des effectifs et des finances comme lors de toute Assemblée générale. Le trésorier national après qu'il ait été décidé que ce seront les sections qui feront la diffusion du "Plongée mensuel" explique le montage financier de cette opération qui permettra de ne pas augmenter la cotisation, mais dont on prélèvera une part pour l'entretien du monument des sous-mariniers de Toulon qui, rappelons-le, sera inauguré le 28 Novembre 2009, le lendemain de la journée annuelle du sous-marin.

Comme toujours il est fait appel à des volontaires pour prendre une fonction, mais ceux en place ne manifestent pas le désir de partir, mais peut-être de changer de fonction aussi se retirent-ils pour en discuter. Pendant ce temps c'est au doyen de l'assemblée de prendre la parole. Il est fait appel au plus ancien et il se trouve que c'est un membre de la Doris Hilaire André WADOUX avec 92 ans.  Il dépassait de quelques mois François DI SOTTO qui après avoir tenu cette place durant plusieurs années ne souhaitait pas poursuivre.

 

 

Hilaire André WADOUX s'acquitte parfaitement de sa tâche et c'est un tonnerre d'applaudissements avec une "Standing Ovation " comme l'on dit chez les Britanniques qui salue son allocution. 

Puis le Commandant de la Marine à Dunkerque, le Capitaine de Frégate Denis LEPRINCE nous explique la présence et la nécessité du maintien de la Marine Nationale à Dunkerque. A cette occasion, il est fait un petit échange de cadeau.

       

 

Le bureau est revenu, il n'y a pas de changement et c'est alors le moment des questions diverses. José VASSEUR de la section " DORIS" a droit à la parole et  présente la Section "Doris" ce qui n'avait pas été fait au début. Il signale en plus le parcours particulier d'Hilaire André durant la seconde guerre mondiale, parcours écrit de sa main et que l'on peut lire sur le site "www.sous-mama.org. "

 

 

Les choses très sérieuses étant terminées nous rejoignons les salles à manger. Un superbe pot a été préparé mais il faut attendre. Cela laisse le temps à quelques-uns d'admirer les décorations et notamment les tableaux d'exposition de l'histoire des sous-marins fait par la section " Doris"

 

    

 

Nous attendons les épouses qui sont allées visiter une saurisserie et espérons tous qu'elles ne ramèneront pas avec elles l'odeur du hareng fumé. Elles ont fait quelques emplettes et heureusement pour elles il y a un frigo dans le bus, ce qui permettra de garder la marchandise au frais jusqu'au soir, puis sont allées voir le chantier de construction de la frégate "Jean Bart" projet de l'Association TOURVILLE. Le guide de cette visite pense terminer la construction de ce vaisseau un peu comme l'HERMIONE d'ici 15 ans, mais cela fait déjà plusieurs années que la quille a été posée et rien d'autre. L'espoir fait vivre et nous souhaitons le succès à l'Association Tourville.

 

Cela tarde un peu et les discours se font dès l'arrivée de Monsieur le Maire de Gravelines, heureux de recevoir les sous-mariniers alors que ce même jour c'est la fête des Islandais. Oui les Islandais sont les pêcheurs à Islande comme l'on disait au temps où cette pêche était l'activité principale de la ville.

Il y a bien entendu un échange de cadeaux.

 

      


 

Mais les allocutions terminées, arrive une bande de marins tirant un long cordage, ils chantent, c'est le groupe vocal Duc-d'Albe dont le répertoire n'est fait que de chants de mer et de marins.

Ils exécutent plusieurs chants dont un avec l'assistance et pendant ce temps ils confient la garde de leur canot de sauvetage à un homme de confiance.

 

 Voir la prestation du Groupe Vocal Duc d'Albe en bas de page

           

 

 

 

Hale dessus ! C'est d'la morue !

Hale dedans ! c'est du flétan !

Faut avoir du courage pour faire ce long voyage

 

 

 

Il est temps de passer à table après avoir apprécié le pot

 

      

 

 

 

 

Cliquez ici pour voir toutes les photos de l'Assemblée Générale et du déjeuner du 26 septembre 2009

 

 

 

 

 

L'heure tourne et nous sommes en retard. Comme pour la veille, pas de place attitrée. Le repas est excellent et se termine à 15 heures au lieu de 14 heures. Compte tenu de ce retard le voyage vers le Centre National de la mer de Boulogne sur Mer "Nausicaa" ne se fera pas par la côte comme prévu mais par l'autoroute, cela fait une demie heure de gagnée ; cela se fera peut- être au retour. C'est dommage. Mais la pendule est là.

 

A Boulogne c'est le centre Nausicaa qui est visité. C'est un peu comme le Moulin Blanc de Brest mais les espèces de poissons sont différentes et les requins nombreux.

 

Le retour se fait en partie par la côte. Ce changement de parcours rapide ne vous permet pas de voir la Tour de la Grande Armée à Wimereux, là ou en 1804 Napoléon remit la première légion d'honneur. 

  

 Puis c'est Ambleteuse, où un fort a été construit à l'époque de Vauban tout au bord de la mer. Puis le cap Gris Nez que l'on peut apercevoir au loin car la route n'est pas proche. Aux alentours du CROS il y a de nombreux petits blockhaus et traces de bombardements.

A Wissant il y a des bateaux de pêche côtière particuliers. Les "Flobarts". Petits bateaux trapus et profonds. L'un d'eux a été retourné et sert de toiture à une habitation qui a été construite dessous.  Puis c'est le cap Blanc Nez lui aussi zone protégée et qui fut copieusement bombardée. Le monument érigé en haut du cap est en la mémoire des marins Français et Anglais qui défendirent le passage durant la première guerre mondiale. "La Dover Patrol"

 

Le cap blanc nez et le monument de la Dover Patrol

 

En descendant l'on passe près du monument de Hubert Latham un aviateur malchanceux qui tenta la traversée de la Manche quelques jours avant Blériot et ne réussit pas.

 

 

 

             Par temps clair on voit très bien la côte Anglaise et les falaises de Douvres.

 

En bas de la côte en 1882 il y avait eu une première tentative de creusement d'un tunnel sous la Manche.

 

Vous n'êtes pas passés par Blériot Plage où là s'élève le monument à la mémoire de Blériot qui en 1909 fut le premier à traverser la Manche.

 

 

 

 

Poursuivant la route de la côte vous seriez passés près du monument du sous-marin "Pluviôse"

 

 

(Voir notre article sur www.sous-mama.org )

 

Puis  devant le splendide hôtel de ville de Calais avec son beffroi et devant  les six bourgeois.  

 

 

 

 En passant par l'autoroute vous n'avez pu voir que la "planitude" de notre pays, où l'on cultive des céréales mais aussi des pommes de terre, des betteraves sucrières et des chicorées. Il y a quelques élevages de vaches laitières.

  Il faut faire vite car c'est à 21 heures qu'est prévue la soirée de gala. Il faut mettre sa "prope tenue" à cette occasion A Dunkerque on dirait son" beau clet'che".

 

Tout le monde se retrouve, mais là, le souhait de certains de se retrouver à la même table est exaucé.  Le plan de table est affiché et chaque table est identifiée par un beffroi tous comme les menus depuis la veille. Seuls ceux de la Doris ne sont pas ensemble mais placés parmi d'autres.

 

L'ensemble musical, car bien entendu il y a de l'animation est entraînant. Un chanteur interprète des chansons en "chti" mais comme il le fait remarquer au début et peut-être n'avez-vous pas entendu Dunkerque n'est pas "Chti" ; Par "Chti" il faut entendre les habitants des pays miniers du Nord-Pas de Calais et de Lille dont le parler s'apparente au parler Picard qui se pratique en gros au Sud d'une ligne passant par Calais – Lille - Maubeuge et la frontière Belge jusque la Somme  et le bas du département de l'Aisne, avec quelques variantes.

 

 

C'est pendant la soirée de Gala que furent tirés au sort les gagnants de la tombola

C'est également le moment de la passation du "Totem", le Président de la Section Doris Yvon GUIGAND transmet le précieux objet, par l'intermédiaire de tous les Présidents de sections et du Président National à Antoine CECCARELLI, Président de la section CASABIANCA en charge d'organiser le 59ème Congrès qui doit se tenir à Martigues en 2010.

        

  

Ceci étant dit c'est une excellente soirée. Il y a de l'amusement. Lors des interruptions musicales, les conversations reprennent et cela nous mène tard dans la nuit ou plutôt tôt dans la journée du dimanche car cela se termine à 3 heures naturellement par un ban. Devinez de qui ?

 

Ce n'est pas tout, il faut se mettre à la bannette car demain le départ des cars est prévu à 8 h 45 pour la photo sur la place Jean Bart à Dunkerque.

 

Une photo de Bernard COTE de la section Narval de LorientQuelques photos de la soirée

 

 


Hale dessus ! C'est d'la morue !

Hale dedans ! c'est du flétan !

Faut avoir du courage pour faire ce long voyage



José et Jean-Luc


 
1 réaction
1. Le 24-10-2009 à 23:46:05 par SERE claude :
et l'ordinateur est gagné par Midi Pyrénées!
 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
14-10 : Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie... - BONS
09-10 : 2017 Samedi 23 septembre les membres de l'AMMAC de... - Bernard ALEXIS
09-10 : Les chiens mascottes des Sous-Marins - MARIN RENE
09-10 : 2017 Samedi 23 septembre les membres de l'AMMAC de... - André PECHARD
08-10 : 2017 Samedi 30 septembre Baptême du Centre de... - Alain CONNAN
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu