L'Amicale Doris de l'AGASM vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous en 2020 pour une nouvelle marée

2016 Le dimanche 24 janvier se déroule à l'Hôtel de Ville de Dunkerque l'Assemblée Générale du Mémorial du Souvenir

2016 Le dimanche 24 janvier se déroule à l'Hôtel de Ville de Dunkerque l'Assemblée Générale du Mémorial du Souvenir
article posté le 24-01-2016 à 16:30:15, par Jean-Luc DELAETER

Dunkerque le 24 janvier 2016, Salle Jean Bart à l'Hôtel de Ville. Les membres de l'Association du Mémorial du Souvenir tiennent leur Assemblée Générale. A l'occasion de cette Assemblée Générale Monsieur Jean-Marc LE PAGE, docteur en histoire, professeur agrégé de l'Université de Rennes et spécialiste de l'histoire du renseignement et de la geurre d'Indochine donne une conférence avec comme sujet "Les services secrets Français en Indochine"

La journée débute par le renouvellement de son adhésion ou de son adhésion première

 

 

Le Président, Lucien DAYAN, ouvre l'Assemblée Génarale, il demande à l'assistance de respecter un instant de recueillement dans le silence pour ce souvenir des membres et de leurs proches disparus.

 

 

 

Puis il annonce une naissance chez un des membre de l'Association

 

 

Il poursuit, une nouvelle année est là.... nous nous sommes souhaité toutes sortes de très bonnes choses... l’amour... la santé... la prospérité... la joie... la Paix...Tout en sachant que les hommes étant ce qu’ils sont...Cette Paix...tant évoquée... est comme l’horizon. Bonne et heureuse année... 2016

 

 

Des membres de l'Association mis à l'Honneur

Madame Thérèse DEBYSER la Trésorière est aussi la trésorière de la 191ème Section des Médaillés Militaires et aussi celle de l’association des anciens de la CGM ex MESSAGERIES MARITIMES et la  Secrétaire de l’AMMAC de Dunkerque & Environs.

Elle s’est vue décerner le Diplôme d’Honneur avec Médaille de Bronze de la FAMMAC.

René DUWICQUET, Président de la section FNRG (Retraités de la gendarmerie), Vice président de la 191ème Section de la Sté. Nationale d’Entraide de la Médaille Militaire, et aussi membre notre Association a reçu la Médaille de l’Assemblée Nationale des mains de Monsieur J-P DECOOL. 

Félicitations...pour votre dévouement au bénévolat associatif.


 

 

 

REFLEXIONS SUR 2015

2015...Fut ensanglantée à plusieurs reprises par des actes de terrorisme... Un terrorisme...qui trouve des exécutants dans une masse ignorante...à la dérive...  qui ne connait ni son histoire ni celle de ses origines ethniques...et qui en quête d’identité devient très vite la proie de manipulateurs... Eux-mêmes ratés de la civilisation.

Ils ne savent pas que dans l’Islam... Tous les prophètes de la religion inaugurale du monothéisme... comme ceux... de la Chrétienté...y sont présents... Il suffirait pourtant qu’ils s’intéressent à leurs prénoms. Il y a plus de 5776 ans... la Genèse abordait déjà  le problème de l’agressivité de l’Homme… avec le mythe de Caïn et Abel...symbole fort.  

FREUD avait posé très tôt les bases théoriques de cette agressivité humaine dans la pulsion de mort…Tuer son semblable...jusqu’à se tuer...

Cette  théorie appliquée à des individus, fragiles psychologiquement, immatures, incultes,  nourrit dans le plus jeune âge de la pensée archaïque du milieu familial...lui même projeté pour des raisons de survie... dans un monde qui lui est inconnu... si le corps a quitté le village d’origine...la pensée, la coutume, les croyances ne les ont jamais quitté.

Alors on reconstitue dans la tour HLM de nos grandes banlieues...les coutumes, les croyances...du village d’origine...avec les conséquences que l’on connait.

Le VIVRE ENSEMBLE... c’est très tendance...en ce moment... Par contre le Patriotisme qui est le véritable ciment d’un peuple...quand on en connaît le sens... Ne semble plus être évoqué que par quelques fossiles  ...obstinés...

Alors se pose la question de savoir si Le Patriotisme doit il être inné .... Ou raisonné...


 

COMPTE RENDU D’ACTIVITE

 

Une équipe de la télévision Danoise a longuement filmé et une année au paravent c’était la télé Canadienne.

Nous avons participé aux Journées du Patrimoine : Le Samedi il y eut 165 adultes et 23 enfants et le Dimanche 390 adultes et 45 enfants, il est possible que ce soit plus car il est toujours  difficile, si un groupe de 5 ou 6 rentre de les pointer tout en tenant une conversation. Ce pointage donne une idée de notre notoriété  sur le territoire en nous permettant de vérifier la venue d’un public majoritairement local. 

Il apparait que nos succès étonnent. Il n’y a pourtant aucune magie, aucune sorcellerie. La seule recette que nous appliquons est l’excellence de notre accueil et  aussi et surtout le dévouement d’une douzaine de bénévoles qui se sont relayés tous les jours pour recevoir nos visiteurs. Oui, C’est tout simplement la qualité de notre accueil, nous renseignons, quelquefois nous accompagnons mais surtout nous écoutons...

Cette structure dés sa création a eu pour raison d’être la MEMOIRE et l’EMOTION. Le visiteur sait qu’il peut les partager avec nous, qu’il ne nous ennuie jamais même quand il reste au-delà de l’heure de fermeture. C’est un ami que nous avons plaisir à recevoir. Pour leur grande majorité ce sont des ressortissants de Common Wealth, c’est en pèlerinage qu’ils viennent. Il y a ceux qui ont perdu un parent ou qui ont un parent qui a combattu ici a été blessé a souffert, chacun est porteur d’une peine, d’une souffrance et Il n’est pas rare que des visiteurs pleurent.

La tradition veut que le soldat Britannique soit enterré là où il est tombé, il n’y a donc presque pas de cimetières militaires en Grande Bretagne. La grande majorité sont morts chez nous mais aussi partout dans le monde. Il y a les péris en mer qui n’ont pas de tombeau, Il y a 5000 noms gravés au Mémorial Britannique ceux qui n’ont pas de sépulture, seulement un nom gravé sur un mur.  

On parle souvent des difficultés qu’ont des parents à faire « leur deuil »... quand le corps n’a pas été retrouvé ou que les funérailles n’ont pas pu être célébrées. Et... Le Mémorial Britannique n’est toujours pas fléché, comment peut-on être aussi insensible. Il faut lire les dédicaces laissées sur nos Livres d’Or, elles sont toutes d’une grande sensibilité, pas de banalités.

Il serait bon que la population de Dunkerque, ses commerçants, ses prestataires divers, les gens ordinaires  sachent ce qui motive la venue des touristes Britanniques dans leur ville, qu’ils soient informés et éduqués.

Ce territoire est d’une richesse mémorielle exceptionnelle, Dunkerque est une ville mémoire, une ville de recueillement, une ville souvenir, il faut sauvegarder cela. Les Anglais sont nos voisins et notre histoire de la Seconde Guerre Mondiale fait que nous avons quelques dettes envers eux. Au lieu de les critiquer bêtement, essayons de nous souvenir qu’ils ont accueilli tous les peuples qui voulaient rester Libres et combattre le Nazisme et au premier lieu les Français et qu’ils ont partagé avec eux leurs maigres rations, celles qui arrivaient par mer et qui avaient déjoué les attaques des sous marins allemand.

Que ceux qui avaient évacué de Dunkerque 4 ans plus tôt furent nombreux à débarquer sur les cotes Normandes, il n’y a pas eu que les Américains pour nous libérer eux aussi ont versé leur sang, ils se sont battus contre les Nazis mais aussi contre les Japonais. Et puis  nos liens sont beaucoup plus nombreux que certains le pensent.

Il y a 400 000 ans, la France et l’Angleterre étaient d’un seul tenant les mammouths allaient et venaient.

Il y a 20 siècles la flotte de Jules César était à l’ancre dans le golfe de St Omer prête à appareiller de Mardyck pour conquérir l’Angleterre et apporter la civilisation Romaine

C’est à Calais, la banlieue de Dunkerque, que Jeanne de Kent perdit sa jarretière ce qui fut à l’origine de leur devise « HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE » en français

Et encore, le 14 Juin 1658 une armée Franco-anglaise, commandée par Henri de la Tour d'Auvergne-Bouillon plus connu sous le nom de Turenne et Lockart marchent sur Dunkerque, ils engagent la bataille contre les Espagnols dans les dunes de Leffrinckoucke, c’est la Bataille des Dunes peut être même là où fut construit le Fort des Dunes. L’èquipe du Fort des Dunes serait bien inspirée d’orienter son offre touristique aussi bien sur l’architecture du fort sa raison d’être et aussi par extension en amont des combats de Turenne, de l’attaque menée en 1793 par le Duc d’York et sa défaite etc... Plutôt que d’inventer un rôle dans la Bataille de Dunkerque et l’Opération Dynamo ce qui n’a jamais été.

Le 23 Juin à la mie journée les Espagnols sont vaincus et Dunkerque est Française. Mais le soir même Dunkerque est cédée aux Anglais par Louis XIV qui en vertu d’un accord passé avec CROMWEL s’était assuré les services de 6000 combattants anglais commandés par LOCKHART venus nous aider à combattre les Espagnols. Les Espagnols vaincus, Dunkerque fut donc Espagnole le matin, Française à midi et Anglaise le soir. 4 ans, 4 mois et 4 jours plus tard, moyennant 5 millions de livres or, Dunkerque  sera de nouveau Française, nous serons alors  le 27 Octobre 1662. 

Dunkerque n’a pas été Espagnole le matin, Anglaise le midi et Française le soir.

Je n’avais pas dit que nous avions eu une visite intrigante le 8 Mars 2013. J’avais été sollicité avec insistance pour une visite d’américains, j’ai donc satisfait cette demande en recevant ces personnages ils étaient deux  35/40 ans. L’un était châtain clair presque blond, ils ont visité assez longuement. Quand ils sont repartis je les ai accompagnés sur le seuil et j’ai remarqué qu’ils étaient venus dans une limousine de standing genre AUDI A6 ou Mercedes noire avec chauffeur immatriculée en 06.

Aujourd’hui, je me vois obligé de faire un rapprochement d’autant que la saison précédente un américain cinéaste de son état m’a-t-il dit, était venu se renseigner au sujet du terrain d’aviation de St Pol sur Mer qui avait accueilli l’escadrille Lafayette, quand je lui ai dit qu’il n’y avait aucune trace il fut déçu.

Je rappelle qu’en 2003 la BBC est venue filmer 3 épisodes de DUNKIRK que nous avons été sapiteur du réalisateur et du décorateur et que nous leur avions prêté du matériel : Notre canon de 105 et quelques moteurs d’avion, je dis ça comme ça en passant, avec désinvolture. N’allez surtout pas croire que nous y sommes pour quelque chose et que nous aurions la modestie de penser que nous n’y sommes absolument pour rien. Si vous le croyez, vous vous trompez !

Bien entendu les moments forts de ce dernier exercice furent les célébrations du 75ème anniversaire de la Bataille de Dunkerque et de l’Opération Dynamo et aussi le 70ème anniversaire de la Libération de Dunkerque, nous n’oublions pas bien entendu 1915 mais cette année de la Grande Guerre a été un peu occultée par deux autres événement qui ont concerné Dunkerque plus directement.

Pour les cérémonies du 70ème anniversaire de la Libération de Dunkerque, nous avons reçu Madame l’Ambassadrice de République Tchèque et l’Ambassadeur de République Slovaque, un moment d’émotion et de recueillement devant la plaque qui cite les Tchécoslovaques morts à  DUNKERQUE.

J’ai offert un rosier DUNKERQUE aux ambassadeurs. Dit en passant, nous avons fait une très belle promotion du Rosier Dunkerque, affaire à suivre

Les 24 et 25 Mai nous avons eu un flot de visiteurs que nous avons accueilli gracieusement, nous ne les avons pas compté. Nous avons reçu Son Altesse Royale Michael de Kent, un descendant de  Jeanne de Kent, celle qui avait perdu sa jarretière à Calais. Il s’est longuement laissé guider dans l’exposition très attentif aux explications que je donnais. Nous avons de lui l’image d’un homme figé, détenteur de toute la  rigueur d’une institution royale, gardienne jalouse de traditions séculaires. Eh bien cet homme m’a surpris par sa simplicité, sa manière presqu’amicale de poser des questions et aussi par son humour. Alors que je lui racontais une anecdote et lui faisais part de mon étonnement qu’en de telles circonstances un Britannique avait eu de l’humour alors que leur image chez nous est de les représenter assez guindés, il m’a regardé, seuls ses yeux souriaient, il m’a dit à voix basse. Oui ! Seulement il faut gratter un peu et joignant le geste à la parole, il esquissa le geste de gratter avec son index son avant bras gauche. Je l’ai revu le lendemain à Zuydcoote, raide, sanglé dans son uniforme d’Amiral, le visage impassible il m’a glissé à voix basse, vous avez un beau musée !   

Le 24 au soir nous avons accueilli les équipages des Little Ships et aussi les groupes de reconstitution avec leurs véhicules d’époque. Pour la circonstance nous avions demandé aux Corsaires Dunkerquois de venir habillés, ils leur ont fait la haie pour les recevoir alors que je prononçais une courte allocution traduite par Onno.

“ Nous les membres de l’Association du MEMORIAL DU SOUVENIR nous sommes très honorés de vous accueillir... dans ces bâtiments historiques... qui raisonnent encore du bruit de la bataille, des pas des soldats, des gémissements des blessés. “

A suivi ...pour les péris en mer une citation de Joseph CONRAD tiré de son ouvrage Miroir de la mer...

Personne ne peut dire avec quelles pensées, avec quels regrets, avec quels mots sur les lèvres, ils moururent. 

Mais il y a quelque chose de beau dans les brusques passages en ces cœurs, du paroxysme de la lutte et de l’effort, de l’effroyable vacarme, du vaste emportement tumultueux de la surface à l’ancienne paix des profondeurs qui dorment inviolées depuis le commencement  des siècles.

Ce fut merveilleux

 

 


 

LA SAISON

 

Elle fut particulièrement dure, les cérémonies, le nombre de visiteurs individuels en augmentation, sans l’aide des emplois de vacances.

Nous avons assumé...

Quoi que tout à l’heure Madame DEBYSER vous détaillera l’état de nos finances, je ferais remarquer l’évolution de nos Chiffres d’Affaire :

Lucien Dayan donne quelques chiffres 2013 (18500 visiteurs) , 2014 (23 444 visiteurs) et pour 2015 : (30 000 visiteurs approximativement)

Ce chiffre aurait du être bien plus élevé s’il n’y avait eu Calais, il nous a manqué une cinquantaine de bus qui ont annulé.

Les visiteurs gratuits ne sont pas comptabilisés dans le chiffre 2015, car c’est techniquement difficile.

Pour mémoire environ 300 personnes des Little Ships, une centaine de l’Association des Ford T, une quarantaine de fonctionnaires territoriaux et 600 ou 700 pour les journées du patrimoine

 

PARTENARIAT AVEC L’OFFICE DE TOURISME

 

Le chiffre d’affaire groupe directement commercialisé par l’Office de Tourisme a généré une commission pour ce dernier. Nous n’avons qu’à nous féliciter de l’excellent travail de notre ami Onno OTTEVENGER adhérent de notre association.

 

LES PERSONNALITES QUI ONT VISITES LE MEMORIAL

Le Contre Amiral Emmanuel CARLIER Préfet Maritime de CHERBOURG

Monsieur Henri JEAN, le Sous préfet de Dunkerque

L’Académie de Marine

Un aéropage d’historiens de la  Mer, l’un d’eux a retrouvé sur une plaque du 110ème le nom de son ancêtre qui a commandé le REGIMENT DE BARROIS en 1692 en HAITI.

L’Etat-major de la Force d’Action Rapide.

Un groupe d’Officier de l’OTAN

Les cadets de la RAF (3 ou 4 fois)

L’Ecole de Guerre Suédoise 2 fois

Monsieur le Maire de DUNKERQUE interviewé par FR3 au Mémorial

 

 

 


 

LA MUNICIPALITE

Je la remercie, car Après 15 ans d’activité nous n’avons jamais pu avoir qu’un immobiliste condescendant et aujourd’hui nous avons les premières manifestations d’intérêt.

Pourtant je n’avais cessé de dire que nos touristes de mémoire venaient à Dunkerque mais allaient dépenser chez nos voisins. Aujourd hui nous sommes écoutés, conscience est prise du rôle  que nous jouons sur les chapitres :

De la recherche, la conservation et l’enrichissement de la Mémoire, de notre contribution à faire connaitre ou plutôt connaitre à nouveau ce qu’est Dunkerque, car beaucoup de nos concitoyens ne savent même plus que nous sommes en France.

Participer à dynamiser l’économie locale en développant le Tourisme de Mémoire qui doit avoir des  retombées sur le commerce local, l’hôtellerie, la restauration c’est de l’emploi, des revenusn, de la repopulation. Regardez nos voisins Belges, pas un centime ne leur échappe.

Nous avons fait beaucoup mais nous ne pouvons pas tout faire, il nous faut une aide de la puissance publique.

Après 15 années de demandes infructueuses une signalétique devrait se mettre en place avec le concours de la CUD. Pour cela il a fallut chercher une formulation simple compréhensible sans qu’il soit nécessaire de procéder à des traductions, CE SERA                                                      

DUNKERQUE 1940

MUSEE

OPERATION DYNAMO

 

Rien ne doit être figé, notre monde, l’Univers, tout est en perpétuel mouvement, nous verrons en fonction des circonstances ce qu’il conviendra de faire...

J’ai participé au colloque  sur le Tourisme de Mémoire qui s’est tenu le 26 Novembre à l’Ecole Militaire, il était organisé par le Direction de la Mémoire du Patrimoine et des Archives. Le tourisme a été confié au Ministère des Affaires Etrangères ce n’est pas pour rien. Nous avons tout intérêt à emboiter le pas à ce mouvement l’Etat veut y mettre les moyens.

La Normandie est largement citée pour son dynamisme dans ce domaine. Tout le réseau Nord d’autoroute de la SANEM va bénéficier d’une signalétique mémorielle.

Il faudrait qu’au plus tôt que l’autoroute soit largement balisée DUNKERQUE VILLE MEMOIRE, largement en amont Ouest et Est sans perdre encore plus de temps. Il faut profiter de la médiatisation de ce film qui va lui occuper largement la presse.     

Je demande l’aide de la Municipalité pour que les 80 élèves officiers de l’Ecole de St Cyr Coëtquidant  promotion NUNGESSER qui viennent le 7 Mai restent pour les cérémonies du 8 Mai. C’est très important, c’est exceptionel cela va déclancher la venue de l’Etat major de Lille etc sans compter sur les retombées médiatiques. Vous imaginez la préparation Marine + 80 St Cyriens ce serait un beau coup

Nous nous prenons à notre charge leur repas du 7 midi ou soir j’attends des nouvelles, c’est à définir.

 


 

REMERCIEMENTS

 

Je ne suis pas très démonstratif pour complimenter, je suis quelques fois maladroit, je ne sais pas dire, mais cela ne m’empêche pas de voir et de savoir.

Je vais essayer de dire avec beaucoup d’amitié, Merci aux membres actifs de notre association. Le Président donne la liste par ordre alphabétique des membres actifs de l'association et les remercie chaleureusement :

Treize bénévoles, ils ont assumé les travaux d’aménagement ou d’entretien. Puis tout au long de la saison ils ont assuré les permanence ou tenu nos comptes, assurant une gestion rigoureuse, dans la solitude, sans ces récréations que nous nous donnonsn mais Travail indispensable.

Merci à ceux qui sont venus participer à l’Assemblée Générale, ils témoignent  de leur intérêt pour ce projet que nous avons porté à bout de bras, jamais découragé ni par l’indifférence, ni par l’immobilisme finalement coupable.

Toutes ces années perdues à ne rien fairen, c’est de l’emploi et donc de la richesse qui a été perdue.

Nous fondons quelques espoirs de voir enfin notre Municipalité prendre conscience du rôle économique et aussi MEMORIEL de notre association.

Je lance un appel à ceux qui auraient quelques loisirs, ceux qui peuvent donner de leur temps à venir nous rejoindre.

Venez ! Vous verrez c’est passionnant, vous aurez des rapports d’une richesse extraordinaire avec nos visiteurs.

Nous on a des histoires plein nos musettes et toutes tellement extraordinaires.

Enfin  le bénévolat associatif, c’est du Patriotisme.

Croyez-vous que nous aurions pu enrichir, cette année, la collection de l’Association, d’objets exceptionnels, si nous n’avions pas travaillé.

Une moto avec side-car française Gnome-Rhône 1939, la même qui équipait le GRDI pendant la Bataille de Dunkerque, du matériel radio de 1940, un poste émetteur qu’utilisait la résistance.

Nous possédons une collection  exceptionnelle d’objets rares !

Vous pouvez voir toutes les photos et bien d’autres  en allant sur notre site  www.dynamo-dunkerque.com

 


LES FINANCES

Notre TRESORIERE, Thérèse DEBYSER  fait, tout au long de l’année un travail indispensable, pas toujours facile, Elle a le rôle ingrat de rappeler, nos oublis, nos erreurs. Elle chasse les factures, les fiches journalières des entrées, la caisse, les ventes, les comptes doivent tomber justes. D’autant que notre chiffre d’affaire a dépassé cette année le seuil critique de la fiscalisation. Le travail d’enregistrement doit être fait tous les jours. Les éléments comptables centralisés, sont en suite soumis au contrôle de notre Expert comptable qui en certifie l’exactitude. L’exactitude rigoureuse de notre comptabilité, c’est un LABEL de qualité. C’est notre auxiliaire de crédibilité. 

Le Président donne la parole à Madame DEBYSER, Trésorière

 

Celle-ci fait le compte-rendu financier de l'Association.

Le Président demande aux membres de donner quitus à la Trésorière, ceux-ci approuvent à l'unanimité

Applaudissements.

 

 



ELECTIONS DU BUREAU

 

Nous allons immédiatement procéder aux élections des membres  de notre Conseil d’Administration.

Le Président donne les noms des 4 membres sortants en précisant que ceux-ci ont renouvelé leur candidature.

De nouveaux candidat se présentent, M. Marc DELLISSENNE, celui-ci est un adhérent de longue date qui s’est dévoué en participant au fonctionnement du MEMORIAL, il a reconstitué l’histoire de son grand père qui a fréquenté ces lieux pendant la Bataille de Dunkerque et l’Opération Dynamo, il était au Bastion 32 qui fut comme nous savons tous le Quartier Général du Secteur Fortifié de Flandre et pour l’évacuation c'est-à-dire Dynamo et aussi  des Opérations Maritimes en coordination et correspondance constante avec le Château de Douvres, il fut un Français Libre.

M. STEENLANDT Marcel, titulaire de la Légion d’Honneur,  Il  succède à Jacques AZIMONT pour représenter la  S.M.L.H. sur le secteur de DUNKERQUE et environs. Il fit une brillante carrière dans la Douane, Directeur interrégional NORD, PAS DE CALAIS, PICARDIE. Mais pas seulementn, Vice-Président du Conseil de développement de la Communauté Urbaine de Dunkerque, Il siège au Conseil Economique et Social Régional. Mais pas seulement Marcel STEENLANDT s’intéresse à l’Histoire et notamment à l’Histoire locale pendant la 1ère Guerre Mondiale, ses conseils nous serons précieux.

Ils se présentent  à vos suffrages.

Le Président demande un vote...!

Messieurs AZIMONT, BERTELOOT, DELISSEN, LEFBVRE, LEMAITRE, STEENLANDT sont élus à l'unanimité.

      


 

ACCUEIL DES PERSONNALITES INVITEES

Mesdames, Messieurs je vous remercie d’avoir bien voulu nous honorer de votre présence nous remercions les personnalités invitée et empechées d’avoir eu la courtoisie de nous remercier d’une part et de s’être « Excusées » Le Président donne la liste. Il fait remarquer  l’absence quasi unanime des Associations Patriotiques qui se disent pourtant gardiennes de la Mémoire.

 

 

PRESENTATION DU CONFERENCIER

Mesdames, Messieurs chers amis

En février Monsieur LE PAGE partira en Indochine, excusez moi au Viet Nam, avec un groupe de 33 jeunes bretons partis à la rencontre de leurs correspondants du lycée Nguyen Van Troi de Nha Trang.

En 2014  des élèves du Lycée Kerraoul de Paimpol son venus à DUNKERQUE et ont visité le MEMORIAL DU SOUVENIR. Ce Lycée est un exemple et ces élèves ont beaucoup de chance d’avoir des professeurs qui s’investissent pour transmettre

Monsieur Jean-Marc LE PAGE est docteur en Histoire, Professeur agrégé, il enseigne à l’Université de Rennes, il a bien voulu faire ce long déplacement pour nous délivrer le fruit du long et minutieux travail que fut sa Thèse devenue un livre.

Le sujet est fascinant... La scène où se déroule ce drame ne l’est pas moins, l’Indochine, car pour nous c’est l’Indochine Tonkin, Annam, Cochinchine  des noms qui faisaient rêver l’écolier que j’étais et qui ont peut être fait qu’à peine à 17 ans j’embarquais pour être marin...

Cela nous rappelle des événements dont certains ici furent  acteurs et  pour d’autres trop jeunes pour y participer eurent les yeux  brulé par les larmes.  Après 57 jours de furieux combats, Il est 17h 30 en France ce 7 Mai 1954 Dien Bien Phu tombe, ce n’est qu’un entre acte.

Les trois coups du brigadier retentissent à nouveau sur le plancher de la scène. Le 1er Novembre 1954 rideau de velours rouge se lève sur les Aurès, Il se refermera sur la dernière bataille de l’Union Française, le 5 Juillet 1962 quand le Drapeau Français sera amené pour la dernière fois A ALGER. Mais j’arrête là...

 

 

Monsieur  Jean Marc LE PAGE

Les services secrets Français en Indochine...

 

 


 
Pas encore de réaction

Soyez le premier à réagir sur cet article.

 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
26-01 : Amicale des Anciens Elèves des Ecoles de Mécaniciens... - GUY ANDREINI
23-01 : 2326 - Le 7 décembre 1946 le Sous-Marin est considéré - Besson
21-01 : Sybille S617 - Le 24 septembre 1952, le Sous-Marin... - RICHARD René
02-01 : 2019 Mardi 18 et mercredi 19 juin Pèlerinage à la Base... - dardaine Gilles
31-12 : 1985 mardi 10 décembre - Accident en plongée du... - Arnaud
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets 50 ans après Une école de la Marine Nationale
5. Doris I Tragédie du Sous-Marin disparu